dimanche , 25 août 2019
Accueil / Rencontre / Concours informatique : Kifah Meeran représente Maurice en Californie
Kifah Meeran

Concours informatique : Kifah Meeran représente Maurice en Californie

Kifah Meeran, jeune prodige de l’informatique, s’est rendu à San Francisco, en Californie, la semaine dernière où il a pu visiter le quartier-général de Google. Il était le grand gagnant du concours Google Code-In en début d’année.

Se rendre dans les locaux du géant Google n’est pas donné à tout le monde. C’est aussi un rêve que caresse de nombreux passionnés de l’informatique et autres « Geeks ». Mais le Mauricien Ashmith Kifah Sheik Meeran, 17 ans, a eu le privilège de visiter le quartier-général de la firme de Mountain View. En effet, la semaine dernière, cet étudiant du collège de Saint-Esprit s’est rendu, en compagnie de son père, Sheik Meeran, en Californie, où ils ont été accueillis par plusieurs représentants de Google. Kifah Meeran s’était distingué en début d’année lors du concours informatique en ligne, Google Code-In, dans la catégorie Drupal.

En guise de récompense, un trophée lui a été remis et Google a organisé une série de visites dans les différents départements de la société à l’intention du jeune prodige de l’informatique. Il est d’ailleurs le tout premier Mauricien et la deuxième personne dans la région africaine à recevoir ce trophée. Au cours de son séjour, il a également pu visiter d’autres grandes entreprises comme General Motors, Firefox et Raddit.

Passionné de l’informatique

Kifah Meeran est encore sur son petit nuage. Il se dit extrêmement fier d’avoir eu l’occasion de représenter l’île Maurice en Californie. « J’ai eu l’occasion d’apprendre et de travailler avec les meilleurs dans le domaine. Je suis très heureux d’avoir pu représenter mon pays lors de ma visite au siège de Google. Nous sommes une petite nation et toutes les opportunités sont bonnes à saisir afin que nous puissions nous bâtir une réputation dans le domaine informatique sur la scène internationale », nous a déclaré le jeune homme.

Lors de ses différentes rencontres, Kifah a formulé plusieurs requêtes aux représentants de Google pour que ces derniers viennent en aide aux étudiants mauriciens à travers des stages de formation à Mountain View. « J’espère que de nouveaux horizons s’ouvriront pour les jeunes à Maurice. Je ne pourrai jamais assez remercier mes enseignants, mes parents ainsi que les membres de hackers.mu », ajoute-t-il.

De son côté, Sheik Meeran est un père comblé. Il se dit fier et honoré d’avoir pu accompagner son fils aux États-Unis. « Kifah a toujours été passionné par tout ce qui touche à l’informatique. Récemment, il a conçu une application mobile appelée Studento à l’intention des élèves. Il compte y apporter quelques retouches. C’est une application qui vise à venir en aide aux élèves qui prennent part aux examens de Cambridge. J’ai toujours cru en son potentiel et il a également pu compter sur le soutien de ses enseignants et de ses amis de hackers.mu », nous dit-il.

Sheik Meeran se dit reconnaissant envers le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et son Senior Advisor, Ken Arian, pour leur soutien au cours de ces dernières années. « Je suis convaincu que Maurice a la capacité de devenir une référence en matière de technologie dans l’océan Indien. Il nous faut encadrer les jeunes et avoir le soutien de tous les acteurs de l’économie », conclut-il.

Petit prodige de l’informatique

L’histoire d’amour entre Kifah Meeran et son ordinateur ne date pas d’hier. En effet, il baigne dans l’informatique depuis son plus jeune âge et c’est en partie aussi grâce à son père qui fabrique des enseignes et qui utilise plusieurs applications sophistiquées pour son travail que Kifah s’est davantage rapproché du monde numérique. « J’ai commencé par utiliser l’application Adobe Illustrator sur mon premier ordinateur quand j’avais 7 ans. Je jouais avec les styles, les couches et tous les autres paramètres. Par la suite, j’ai suivi un cours sur l’utilisation de Photoshop et également quelques AutoCad. Cela m’a aidé dans la conception des logos et autres enseignes. J’ai vraiment pris goût à encore découvrir les multiples facettes de ces applications », nous raconte-t-il.

Depuis, le jeune homme s’est aussi tourné vers l’électronique et la robotique. À l’école, il a tout le temps surclassé ses petits camarades dans les classes de la technologie informatique. C’était le cas depuis qu’il était encore au collège Sir Abdool Raman Osman avant son transfert au collège du Saint-Esprit. Kifah Meeran dit vouloir aider ses amis à mieux comprendre l’informatique et le codage. Il consacre une bonne partie de son temps libre à travailler les systèmes open-source.

Commentaires

A propos de Nuur-Uddin Jandanee

Ceci peut vous intéresser

Abdoullah Irfaan Ibn Rosson

Abdoullah Irfaan Ibn Rosson, diplômé en ‘Special Education Needs’ du Koweït : «On doit accorder plus de facilités pour l’éducation des enfants handicapés»

Abdoullah Irfaan Ibn Rosson, 25 ans, vient d’obtenir son diplôme du Koweït dans la filière …