samedi , 18 mai 2019
Accueil / People / Compétition de Vida e Caffé : Zainudeen Jeeawody remporte le premier prix
Zainudeen Jeeawody

Compétition de Vida e Caffé : Zainudeen Jeeawody remporte le premier prix

Mohammad Zainudeen Jeeawody, 20 ans, a remporté le premier prix de la compétition Vida e Caffé la semaine dernière récompensant la meilleure vidéo publicitaire. Il s’était lancé comme vidéographe en freelance avec ses amis, en parallèle avec ses études. Rencontre.

Après avoir remporté le premier prix du concours Vida e Caffé, il a reçu des offres pour des vidéos publicitaires. La créativité qu’il a démontré dans la vidéo de 30 secondes lors de la compétition Vida e Caffé est époustouflante pour ne pas dire c’est d’un niveau international. Pourtant, Zainudeen, âgé de 20 ans seulement, n’est qu’un freelancer amateur dans le monde des vidéos.

Le concours, il l’a découvert quelques jours seulement avant la date limite de participation. Le vidéographe a ressenti le besoin de créer quelque chose en peu de temps. « Le défi consistait à préparer un concept et à l’exécuter en 30 secondes. Eh bien, j’étais pessimiste à ce sujet au début, mais j’ai réalisé que l’opportunité de développement ne frappe pas souvent à votre porte, » souligne-t-il. Finalement, il a délaissé la négativité pour laisser la place à sa créativité.

C’est en deux heures seulement, qu’il a préparé son script. Pour lui, c’était une rare occasion pour se faire connaître. « Les vidéos que je produis m’assurent de la publicité en tant que créateur de contenu.  Il faut donc m’assurer que le résultat final soit meilleur que mon travail habituel, » précise-t-il

Il affirme aussi qu’il a apprécié le travail d’autres participants qui avaient chacun son propre style et sa propre personnalité. Pour lui, la production d’une vidéo est comme la peinture sur une toile blanche: les artistes ont la liberté de produire des peintures captivantes.

Inspirés des créateurs de contenu professionnels sur YouTube, les jeunes achètent des équipements nécessaires pour améliorer la qualité de leurs videos. « Lorsque nous ne griffonnons pas sur le papier, nous préparons des histoires et des pensées courtes d’une manière amusante, qui sont pour la plupart tournées à  Triolet où nous habitons, » nous relate Zainudeen. Pourtant, ils ne savaient pas qu’ils atteindraient un jour plus de 10 000 followers.

« Nous aimons faire rire des milliers de personnes. Cette idée  est tout simplement géniale, » explique le jeune homme. Pour lui, le but principal n’est pas uniquement de se faire de l’argent, mais plutôt de créer des contenus. « L’argent va suivre quand on réussit à démontrer notre talent aux gens, » dit-il encore. Tout est selon lui, une question de passion et d’enthousiasme. Son conseil aux autres freelancers : Tout commence par une bonne présence en ligne avec des comptes de médias sociaux comme portefeuille.

Ses objectifs dans la vie

Ses objectifs peuvent être résumés en trois mots: Apprendre, partager et grandir. Il ambitionne de créer un réseau de créateurs de contenus vidéo à Maurice qui pourront s’entraider. Aussi, il pense transformer AFOZ en un studio qui sera internationalement reconnu. « J’aime avoir la liberté de transformer ma passion en une carrière, trouver des opportunités de grandir, résoudre de nouveaux défis, voilà mon rêve! » lance-t-il. À son avis, la moitié de nos objectifs serait déjà atteinte si on voit la vie comme une aventure.

Historique

Une équipe de quatre amis d’enfance ont créé AFOZ (formé de la première lettre de leurs noms). Initialement conçu comme un passe-temps amusant, cette passion a progressivement suscité une vision visant à l’étendre à une communauté où les créateurs peuvent produire « Art » à travers leurs objectifs et un esprit créatif. « AFOZ a été lancé par Ashfaq Madarbuccus, Farhaan Baichoo, Omar Aubdoollah et Zaafir Edun, dans le seul but de diffuser le contenu d’une comédie. « Je les connaissais déjà depuis nos années à l’école primaire, alors ils m’ont invité à  me joindre au groupe également. C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à produire des vidéos avec un Smartphone, » nous raconte Zainudeen Jeeawody.

Zoom sur le vidéographe

Zainudeen Jeeawody est un habitant de Triolet qui étudie actuellement le Digital Art en première année à  l’Université de Maurice. Il a travaillé pendant six mois comme éditeur vidéo sur FTT Media, basé à New York, sur leur page Facebook « Premier Football » qui a une audience de 3,4 millions de personnes, sous la direction de l’entrepreneur Adam Alfin. En outre, il fait partie du projet « Reinventing Chinatown » depuis quelques mois, produisant des vidéos pour  démontrer les progrès accomplis et des événements importants dans cette région. Il a également produit des vidéos pour 3 joueurs nigérians à Maurice.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Aafreen Haajrah Ahseek

Compétition de peinture du NHF : Aafreen Haajrah Ahseek remporte le premier prix

À 14 ans, Aafreen Haajrah Ahseek fait déjà la fierté de ses parents et de …