dimanche , 21 juillet 2019
Accueil / Actualités / Commerçants Malhonnêtes : des touristes saoudiens arnaqués
arab

Commerçants Malhonnêtes : des touristes saoudiens arnaqués

Certains commerçants  sont à l’affût des touristes et profitent de leur candeur quand ils débarquent dans un pays pour la première fois.

Anas Kazi, de Whey Holidays: «Certains concierges dans des hôtels sont de mèche»

Cette semaine, l’image de notre pays a été écornée après la mésaventure qu’a vécue un touriste saoudien qui a payé un pull à Rs 60 000 et une écharpe à Rs 25 000 et a déboursé au total la somme de Rs 85 000. Le magasin spécialisé dans la vente des  produits en cachemire, situé à Floréal, est très  connu pour ses produits de luxe et est très fréquenté par des étrangers de passage à Maurice.

Anas Kazi, directeur de Whey Holidays, travaille principalement avec les touristes arabes du Golfe. Chaque semaine, il accueille des couples venus à Maurice pour leur lune de miel. Anas Kazi a l’habitude d’organiser le séjour de ses clients et n’a jamais eu de reproche depuis qu’il a débuté ses opérations Il conseille à ses clients de se rendre dans des magasins où il est certain que les touristes ne seront pas arnaqués ou volés.

Anas Kazi fait ressortir que les Saoudiens qui débarquent à l’hôtel sans passer par des agences  sont des gens très généreux et font confiance au chauffeur qui a été choisi par le concierge de l’hotel. Celui-ci invite  les clients à se rendre dans des boutiques  qu’il connaît pour faire de bonnes affaires. Au fait le concierge connaît  bien les propriétaires des boutiques et a déjà signalé l’arrivée des clients, principalement des Saoudiens très riches. Le chauffeur qui accompagne le client reçoit sa commission de même que le concierge qui passera récupérer son argent plus tard.

Anas Kazi ne passe pas par quatre chemins pour dire qu’il existe des gérants de magasins arnaqueurs mais aussi des gens honnêtes qui n’hésitent pas à baisser le prix.

Lui-même ne réclame rien aux propriétaires des magasins mais demande à ces derniers d’offrir un rabais de 10 à 15 % aux clients, ce qui est l’equivalent de la commission qui devait lui revenir.

Seul le chauffeur touche une petite commission.

Anas Kazi trouve que dans le cas de ce Saoudien qui a payé Rs 85 000 pour un pull et une écharpe, c’est très mauvais pour l’image de Maurice surtout que les Saoudiens considèrent Maurice comme un pays de rêves. «Ils vont raconter à leurs amis leur mésaventure et ces derniers n’auront confiance en personne. Certains concierges dans les hôtels sont de mèche avec les arnaqueurs», fait ressortir Anas Kazi.

Dr Ahmed Alghamdi: «The shop owner asks Rs 12 000 for a t-shirt»

Le Dr Ahmed Alghamdi, un Saoudien expert en langue arabe en visite à Maurice avec son épouse, a failli être victime d’une arnaque de la part du propriétaire d’un magasin dans le nord, vendredi. Il voulait savoir  le prix d’un tee shirt pour donner en cadeau à ses amis. Quand le propriétaire lui à dit que le tee shirt coûte  Rs 12 000, il est sorti à toute vitesse du magasin. C’est quand il a pris connaissance de la mésaventure du Saoudien dans les journaux qui a payé Rs 85 000 pour deux articles qu’il s’est confié à STAR. « The shop owner asks Rs 12 000 for a t-shirt. I was shocked», nous a-t-il dit.

Goolam Mohammud, président de Blue Crescent: «Les Saoudiens sont généreux»

Personne ne connaît mieux les Arabes que Goolam Mohammud, président de Blue Crescent à Maurice. Il a noué des relations de plus de 35 ans avec les Saoudiens et parle couramment l’arabe.
Goolam Mohammud accueille chaque mois des Saoudiens qui viennent en visite privée ou d’autres qui viennent pour tenir des sessions de langue arabe destinées à des enseignants mauriciens. Il connaît leurs habitudes et n’hésite pas à dire que les Saoudiens sont des personnes gentils et généreux, et se laissent berner par le sourire des Mauriciens.

« Les Saoudiens font confiance aux Mauriciens et ces derniers trouvent en ces Saoudiens des proie faciles à plumer. Les Saoudiens dépensent des fortunes et donnent des pourboires faramineux aux serveurs et autres employés d’hôtel», dit-il

Goolam Mohammud trouve qu’il est temps de mettre sur pied un code de conduite par les autorités et que la loi doit être plus sévère envers les arnaqueurs. «C’est l’image de notre pays qui prend un sale coup», dit -il.

Personnellement, il est d’avis qu’il faut des «halal friendly hotels» qui ne vendent pas de boissons alcoolisées et où la nourriture est halal et qui organisent des sorties dans des lieux halal. «Pourquoi pas des taxis conduits par des femmes pour véhiculer les femmes arabes pour leurs achats», suggère-t-il.

Goolam Mohammud en connaisseur dira que les Arabes apprécient les gens honnêtes et n’hésiteront pas à donner une fortune comme pourboire.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …