mardi , 20 août 2019
Accueil / Actualités / Comité de musulmans de l’île Maurice : un grand rassemblement bientôt
Comité de musulmans

Comité de musulmans de l’île Maurice : un grand rassemblement bientôt

Une organisation composée d’ulémas de toutes les écoles de pensée et des travailleurs sociaux a réuni la presse au Rabita Hall pour s’élever contre les attaques contre la communauté musulmane sur les réseaux sociaux et en particulier les propos du ministre du Tourisme, Anil Gayan, qui avait déclaré que la communauté musulmane pratique le crime d’honneur.

Isthiaq Caunhye trouve chagrinant que la communauté musulmane fait face à des attaques qui restent impunies malgré les dépositions consignées au Central CID. Il craint qu’une tension communale ne mette le feu aux poudres. Il lance une invitation au gouvernement pour agir contre les fauteurs de trouble.

Fuzail Dahal a déclaré, de son côté, qu’il avait consigné une déposition au CCID contre les propos d’Anil Gayan depuis le 24 mai en présence d’un homme de loi, mais qu’à ce jour aucune suite n’a été donnée à sa déposition. Adil Baubooa a, lui, fait état de la vidéo circulée en Inde par le dénommé Kowlessur. Il a souligné que la vidéo hautement diffamatoire à l’islam et a été dénoncée par tous les ulémas.

Le maulana Luckheea, pour sa part, trouve chagrinant que le Premier ministre fait la sourde oreille en dépit du fait que le ministre Anil Gayan a associé le crime d’honneur aux musulmans. Il a également déploré que la police ne réagit pas malgré les dépositions contre le ministre.

Le maulana Luckheea trouve aussi inacceptable la publication sur  les réseaux sociaux d’une caricature blasphématoire contre le prophète Muhammad (pssl). Il a annoncé un  grand rassemblement bientôt.

« Éna ène malaise dans la communauté et nous pou annonce ène grand rassemblement pou bientôt », a-t-il lancé. Dans la foulée, il demande au Premier ministre d’assumer ses responsabilités.

Le maulana Shamim Khodadin a abordé le dossier du hadj et a fait part de ses craintes que 500 Mauriciens ne pourront accomplir le hadj cette année. Il demande au gouvernement de prendre ses responsabilités. Le maulana Khodadin s’est penché sur le problème de visa et l’augmentation du prix de billet. Il souhaite aussi que le gouvernement rende public le rapport d’audit sur l’Islamic Cultural Centre (ICC).

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

eleves

À l’approche des examens : comment bien planifier le troisième trimestre

Le troisième trimestre scolaire est considéré comme le plus important. Néanmoins, de nombreux étudiants ne …