samedi , 27 mai 2017
Accueil / Actualités / Colère des futurs pèlerins : Umrah compromis faute de vaccin contre la méningite
Umrah

Colère des futurs pèlerins : Umrah compromis faute de vaccin contre la méningite

Des Mauriciens qui devaient se rendre à La Mecque pour le Ramadan sont dans la tourmente. Alors que tout est prêt pour leur départ, ils n’ont pas encore obtenu leur visa en raison d’une pénurie de vaccins  contre la méningite.

Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de vaccin contre la méningite qui est obligatoire pour se rendre dans les pays du Moyen Orient ? Qu’est-ce qui explique cette rupture de stock ? Est-ce dû à de la négligence ou la mauvaise gestion du stock ? Pourquoi le ministère de la Santé ne passe pas une commande rapide pour remédier à cette situation ? Autant de questions que se posent des Mauriciens qui ont tout planifié pour passer quelques semaines du Ramadan à La Mecque. Soulignons que le mois sacré du jeûne débutera le 26 ou le 27 mai.

La famille Bhoonee ne sait plus quoi faire. Des membres de cette famille ne cessent de se rendre sans succès dans tous les hôpitaux et cliniques privées pour pouvoir se faire vacciner contre la méningite. « On nous dit toujours de revenir après car il n’y a pas de vaccins en ce moment », font-ils ressortir. Le problème c’est que cette famille comme beaucoup d’autres ont déjà payé tous les frais relatifs à leur pèlerinage à la Mecque : « Nous avons déjà dépensé au moins Rs 60 000 par personne pour le billet d’avion et l’hébergement. Il ne nous manque que le visa. Nous devons prendre l’avion le 25 mai et il nous faut au moins deux semaines pour obtenir le visa. » Certains se demandent s’ils seront remboursés au cas où ils n’arrivent pas à faire le déplacement.

Pour obtenir le visa, tous les pèlerins du Hajj ou de l’Umrah, âgés de 2 ans ou plus doivent obligatoirement présenter un certificat de vaccination contre la méningite vaccin (ACYW 135) suite aux recommandations des autorités saoudiennes. Le vaccin doit être effectué au moins 10 jours avant le pèlerinage et a une durée de vie de trois ans.

Dans un communiqué, émis samedi matin, le ministère de la Santé et de la Qualité de la vie confirme la pénurie du vaccin et précise qu’une commande de 3 750 vaccins a été placée en mars 2017.  La cargaison devait être acheminée de l’Europe vers Maurice, au début de mai. Cette cargaison a cependant été retournée aux fournisseurs pour les besoins de vérification de la qualité d’après les exigences internationales. Selon les dernières indications fournies par les fabricants basés notamment en Europe, une première partie de la cargaison de vaccins devrait être acheminée vers Maurice d’ici la fin de mai. Une autre cargaison de vaccins est attendue au début de juin.

Par ailleurs, le ministère de la Santé a noté que les doses de vaccins utilisées ont doublé pendant les quatre premiers mois de cette année, comparé à la période correspondante en 2016.

Le ministère a également noté que les campagnes promotionnelles annoncées récemment par différentes compagnies aériennes ont encouragé davantage de Mauriciens à se rendre en Arabie Saoudite.

Le ministère tient à rassurer les Mauriciens de foi musulmane qu’elle suit la situation de près et qu’ils seront informés dès que le vaccin contre la méningite sera disponible.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

230517_shawkat_pravind

Préparatifs et bon déroulement : une Task Force sur le Ramadan

Une Task Force sur le Ramadan 2017 présidée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a …