mardi , 23 juillet 2019
Accueil / Actualités / Central electricity board : les abonnés demandent des explications plausibles pour la hausse des factures
Central electricity board

Central electricity board : les abonnés demandent des explications plausibles pour la hausse des factures

Ils sont nombreux à exprimer leur indignation et leur colère contre le Central Electricity Board (CEB), cette semaine, sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, les abonnés sont en quête d’explications après l’augmentation de leurs factures d’électricité pour les mois de janvier et décembre. Pour certains, c’est « inexplicable » et pour d’autres, c’est « à cause du Metro Express », a-t-on constaté.

A.J., un internaute, estime que tout cela est dû au projet de la centrale thermique qui coûtera Rs 8 milliards. Pour lui, le CEB trouve des moyens astucieux pour soutirer de l’argent  de ses abonnés pour couvrir ses frais. « Rs 1100 vine Rs 2500, mo pa travail mo ene dimun malade couma pou paye tousa », lance L.T. Quoique d’autres internautes essaient d’expliquer aux plaignants que c’est normal que durant l’été, la facture d’électricité augmente. Beaucoup ne sont cependant  pas du même avis. Ils avancent que l’augmentation est trop subite et n’a pas sa raison d’être. « Je ne pense pas que le CEB peut me donner une explication plausible d’une augmentation de Rs 6500 dans un mois, mon bill est passé de Rs 1500 à Rs 7000 rien que pour le mois de janvier », ajoute A.I.

D’autres internautes  pensent que ce sont les éclairs et les orages qui ont  déréglé les RCD (interrupteurs) causant cette « augmentation déraisonnée ». R.B.L., pour sa part, laisse entendre qu’il est parti se renseigner au bureau du CEB mais n’a pu obtenir une explication satisfaisante de la part des officiers. « Ils m’ont dit de régler la facture actuelle et de revenir les voir si cela persiste le mois prochain », se désole ce dernier. À son avis, le CEB n’arrive pas à se justifier et se contente de donner  aux clients des «explications trop faciles». Un autre internaute indique que l’utilisation des climatiseurs  ne peut pas causer une telle hausse dans les factures. Il poursuit qu’il trouve anormal qu’un climatiseur peut autant faire grimper la facture. « Cela demeure un mystère pour tous les Mauriciens », conclut le Facebooker.

Pour sa part, le CEB a émis un communiqué sur sa page Facebook le 26 février. Il rappelle que la facture de février inclut la consommation d’électricité de décembre 2018 à janvier 2019, ce qui inclut la période des fêtes de fin d’année et les vacances scolaires. « En raison de la forte chaleur enregistrée depuis le début de l’été, le CEB a aussi noté une hausse conséquente dans la demande d’électricité, avec une pointe qui est passée à 491.7 MW au début de février 2019 », indique le communiqué.  Le CEB explique que notamment avec les climatiseurs, les ventilateurs et les réfrigérateurs qui tournent à plein régime, une hausse était à prévoir. Le CEB encourage ses clients toutefois à déposer une plainte dans ses centres d’accueil à travers l’île en cas de doute pour entamer des procédures

À noter que les principaux tarifs résidentiels du CEB (tarif 110, 120 et 140) sont de nature progressive comme suit  dans la grille de consommation :

consommation

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah

Ameen et Bibi Tahera Sheik Heerah : «Nous fine faire boucoup sacrifices pou alle accomplir hadj»

Le hadj, un des cinq piliers de l’islam, est obligatoire au moins une fois dans …