samedi , 20 juillet 2019
Accueil / Rencontre / Campagne de sensibilisation de papim : manger sainement pour éviter le cancer
campagne de sensibilisation de papim

Campagne de sensibilisation de papim : manger sainement pour éviter le cancer

L’Ong Papim mène une lutte acharnée contre le cancer. La présidente de l’association, Tasneem Khedarun, veut apprendre aux Mauriciens à manger sainement pour réduire les risques de cancer.  Rencontre.

Tasneem Khedarun, 30 ans, a mis sur pied cette ONG en 2016 avec l’aide de Hansley Ludhor, le vice-président. Papim est le nom de sa cousine Shaheeda, décédée d’un cancer aigu de l’estomac. Elle explique que l’objectif principal de Papim est de sensibiliser la population au cancer et de faire acquérir aux des saines habitudes alimentaires aux Mauriciens afin de réduire les risques de cancer. « Des études ont montré que 4 maladies cancéreuses sur 10 auraient pu être évitées si les gens avaient un mode de vie plus sain. Nous organisons également des collectes de fonds pour aider les patients atteints de cancer ayant des difficultés financières à suivre leur traitement », dit-elle.

Tasneem Khedarun est actuellement chargée de cours en droit à l’Université Aberystwyth (Mauritius Branch Campus). Titulaire d’un LLB de l’Université de Londres et d’une LLM de l’Université de Northumbria, elle est retournée au pays en 2014 et elle a intégré la Cour suprême de Maurice en tant que Legal Researcher où elle a passé trois ans. Elle soutient que le domaine juridique est enrichissant avec de nombreux débouchés. « Les opportunités ne se limitent pas au métier de praticien du droit. Cependant, je souhaite devenir avocate et titulaire d’un doctorat en droit un jour. C’est une de mes aspirations personnelles. Je me suis inscrite à un cours de Postgraduate Certificate in Higher Education and Teaching », ajoute-t-elle.

Le parcours ne cette ancienne élève du collège Lorette de Curepipe n’a pas été  de tout repos. Vu qu’elle a fait sa licence par correspondance, elle a dû faire énormément d’efforts pour apprendre. Selon elle, son horizon s’est éclairci quand elle est partie faire son LLM en Angleterre. « C’était une expérience enrichissante. Je conseille aux jeunes de ne pas baiser les bras. Parfois, on ne réussit pas avoir le job de notre rêve. Mais il faut persévérer car il n’y pas de sot métier. Il faut juste de travailler honnêtement », souligne-t-elle.

Esprit d’aventure

Voyager pour Tasneem Khedarun est devenue une passion dévorante. Jusqu’à présent, elle s’est rendue en Angleterre, Ecosse, France, Suisse, Belgique, Italie, aux Pays Bas et à la Réunion. Pour elle, voyager c’est partir à la découverte de nouvelles cultures et de différents endroits et de rencontrer des personnes complètement différentes de nous. « À travers mes voyages, j’ai eu l’opportunité de découvrir une autre facette de ce monde. Par exemple, à l’Amsterdam, j’étais émerveillée par le mode de vie des Hollandais. C’est complètement différent de Maurice»,
raconte-t-elle.

Maintenant, Tasneem Khedarun veut visiter le Danemark, l’Autriche, la Malaisie et accomplir le hadj en Arabie Saoudite.  Dévoreuse de livres pendant son temps libre, elle est aussi
férue de natation.

Comité exécutif de Papim
Président :Tasneem Khedarun
Vice-président : Hansley Ludhor
Trésorier : Havish Ludhor,
Assistant-trésorier : Railesh Ancharaz:, Secrétaire : Meenacshi Ramguttee
Assitante- secrétaire : Ruksha Doorgachurn

L’ONG PAPIM

Tasneem se réjouit que tout le monde fait du bénévolat au sein de l’ONG. « Nous bénéficions également du soutien de l’aide de nos familles et amis respectifs sans lesquels l’ONG ne serait pas là. À la lumière de nos objectifs, nous organisons actuellement un bootcamp de fitness gratuit ouvert au public au parc de bien-être Sodnac et animé par des entraîneurs certifiés du Warrior’s Gym », dit-elle.  L’équipe à pleins de projet dans ses cartons. « Nous voulons faire une différence à travers le monde. Notre campagne de sensibilisation sur le cancer a pour but d’amener les gens à changer leur style de vie et leurs habitudes alimentaires», dit-elle.   Elle conseille les personnes souffrant de cancer de ne pas se laisser abattre. « Si vous souffrez de cancer, aller voir un professionnel de la santé pour vous aider. Mais il est aussi important de garder le moral haut afin de combattre le cancer.  Il est difficile de ne pas décourager mais il faut toujours être courageux. Evitez de consommer des sucreries si vous avez le cancer », lance-t-elle.   D’ailleurs, elle demande aux jeunes d’être plus responsables et d’apporter leur contribution afin que les gens aient une meilleure hygiène de vie.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

Restauration rapide

Restauration rapide : Rizwan et Zainab travaillent jusqu’à 12 heures par jour

Les petits établissements de restauration rapide augmentent dans villes et villages. Certains gérants  abusent sur …