vendredi , 24 novembre 2017
Accueil / Divers / ELLES C NOUS oeuvre pour le développement de la famille
Elles C Nous

ELLES C NOUS oeuvre pour le développement de la famille

Elles C Nous est une association de développement communautaire fondée en 2007 qui a comme objectifs le développement de la famille  et l’amélioration du  sort des enfants marginaux. Selon Mme Abdool Kader, la directrice du centre, son association porte assistance aux mères célibataires et  aux enfants dont les pères sont en prison.

Actuellement 70 enfants de la région des Plaines Wilhems fréquentent de mardi à samedi le centre qui se trouve à Beau Bassin. Des enseignantes diplômées offrent des cours de rattrapage aux enfants pour leur permettre de surmonter leurs difficultés  académiques  et les préparer aux examens. Les matières qui sont enseignées au centre, telles que l’informatique, l’art, la sculpture, la musique, la danse et le sport, ont pour but d’éveiller chez les enfants le désir d’apprendre. Selon Mme Abdool Kader 7 enseignantes dispensent des cours de 9h00 jusqu’à 15h00. La musique et la danse favorisent le développement de l’enfant et l’aident à se donner à fond dans les sujets académiques. Chaque année, dans le cadre du projet IESEC, des étudiants de l’université de Maurice et des étudiants étrangers passent 6 semaines avec les enfants  pour les aider dans diverses matières.

Elles C Nous est une association bénévole qui reçoit de l’aide des firmes privées et des individus pour qu’elle puisse assurer le développement des enfants des rues et qui sont exposés aux dangers. Cette année, Elles C Nous fête ses 10 ans d’existence et Mme Abdool Kader indique que son association prend en charge les mères célibataires et les aide à trouver une identité dans la vie. C’est avec une certaine fierté que la directrice laisse entendre que beaucoup d’enfants en grandissant ont trouvé de l’emploi pour aider leurs mères tandis que plusieurs autres  ont fait des progrès dans leur apprentissage. En 2016, aux examens du CPE 19 enfants se sont classés avec de très bons résultats et ont obtenu des collèges huppés comme le St Mary’s, le collège de La Confiance, la SSS de Beau Bassin et le collège du Bon et Perpétuel et Secours (BPS). Les enfants âgés de 10 à 17 ans résident sur place deux weekends chaque mois et sont initiés à une session d’écoute et de partage assurée par des professionnelles.. Chaque trimestre des sorties scolaires sont organisées. Les enfants ont déjà visité l’Assemblée nationale et ont eu droit aux explications sur le mode de fonctionnement du parlement mauricien.

Ils ont eu le privilège de visiter des hôtels 5 étoiles, ont assisté à une séance de cinéma à Bagatelle, à un match de football sur gazon synthétique et à une session de bowling. La directrice fait ressortir que l’aide et la coopération des parents sont très importantes de même que l’aide des ONGs. Pour Mme Abdool Kader les principes de la discipline et du respect sont essentiels car ils guident les enfants dans le droit chemin.  Chaque matin avant l’entrée en classe une prière universelle est récitée pour débuter la journée dans de bonnes conditions.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

PME

Les foires des PME : qu’en pensent les participantes?

Le National Women Entrepreneur Council (NWEC) à Phoenix, a organisé une exposition des produits durant …