vendredi , 19 juillet 2019
Accueil / Actualités / Bobby Hurreeram : «Rs 3,5 milliards pour 2 900 projets»
Bobby Hurreeram

Bobby Hurreeram : «Rs 3,5 milliards pour 2 900 projets»

Le Budget a été au cœur de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement ce samedi 15 juin 2019. Bobby Hurreeram parle d’un Budget qui s’inscrit dans la continuité. C’était au siège du Mouvement Socialiste Militant (MSM), au Sun Trust Building à Port-Louis.

Ce Budget, précise le Chief Whip, a pour objectif de construire sur les bases déjà jetées lors des précédents exercices budgétaires. « L’objectif est de créer une société inclusive, prospère, où il y a un meilleur partage des richesses et des revenus », fait ressortir Bobby Hurreeram tout en soulignant que Rs 3,5 milliards ont été décaissés pour la concrétisation de quelque 2 900 projets réalisés dans les villes et villages.

Une fois n’est pas coutume, Bobby Hurreeram est revenu sur les grandes réalisations du gouvernement : l’introduction de la Negative Income Tax et du salaire minimum, entre autres, tout en se montrant très critique à l’égard du leader du Parti Travailliste (PTr), Dr Navin Ramgoolam, surtout par rapport à la réaction de ce dernier sur les mesures budgétaires. Commentant les débats budgétaires, Bobby Hurreeram souligne qu’à l’exception de «quelques brouhaha» qu’il considère comme « Fair Game», ces débats se dérouleraient plutôt bien.

Mahen Jhugroo, pour sa part, parle d’un « feel good factor » à travers le pays depuis la présentation du budget. Selon le ministre du Logement et des Terres, jamais dans le passé autant de «milliards» n’ont été investis dans les projets de développement. « (À travers les mesures annoncées) Les petits planteurs, les pêcheurs, les planteurs de thé peuvent respirer et boire une bonne tasse de thé », a-t-il lancé avec un brin d’humour. Mahen Jhugroo juge toutefois « malheureux » que les parlementaires de l’opposition n’aient pas « tap latab » lorsque des mesures relatives aux Chagos ont été annoncées. Mahen Jhugroo a profité de son intervention pour défendre le bilan du gouvernement en termes de construction des logements sociaux. Selon le ministre du Logement et des Terres « ce n’est pas facile d’obtenir des financements et les procédures prennent du temps», a-t-il souligné.

L’intervention de Reza Uteem au parlement, lors des débats budgétaires, a fait l’objet de vives critiques de la part du député Zouberr Joomaye. Le député de la majorité n’a pas apprécié que le député mauve ait contesté la mesure qui vise à puiser des réserves de la Banque de Maurice (BoM) pour éponger la dette publique. « L’ancien gouverneur de la BoM, sous le régime PTr, Dan Maraye a dit que c’est faisable, idem pour le FMI et d’autres pays qui l’ont d’ailleurs déjà fait », dit-il.

Eddy Boissézon, ministre de la Fonction Publique et membre du Muvman Liberater a, quant à lui, commenté le jugement du Privy Council en faveur de l’État mauricien dans l’affaire CT Power. Selon lui, il est faux de dire que le gouvernement s’est lancé dans une chasse aux sorcières. « Nous avons une responsabilité de bien dépenser l’argent des contribuables», a-t-il déclaré.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …