mardi , 22 octobre 2019
Accueil / Actualités / Comment bien préparer son corps au jeûne
jeûne

Comment bien préparer son corps au jeûne

Dans une semaine, nous allons observer le mois de jeûne du Ramadan. Un mois au cours duquel notre métabolisme s’apprête à subir quelques changements. Voici quelques conseils à suivre afin de préparer notre corps au jeûne.

Notre corps est robuste et peut faire face à tout type de situation. Toutefois si nous pouvons lui apporter une préparation avant de jeûner un mois, il s’en sortira en meilleure forme et tout plein d’énergie. « Le corps humain est capable de faire face aux changements. Mais il est conseillé de suivre une bonne alimentation préalable afin de préparer le corps au jeûne», explique Nuzhah Dhookhun, nutritionniste. Voici ses 3 principaux conseils avant le ramadan.

Des repas riches en minéraux 

« Le sehri étant un repas pris avec beaucoup de difficultés chez certains,  les aliments consommés sont  généralement pauvres en vitamines et minéraux. C’est pour cela qu’il faut déjà prendre des repas riches en minéraux quelques jours auparavant pour préparer le corps », laisse-t-elle entendre.

Consommez des fruits et légumes

« L’iftar est souvent composé de fritures riches en matières grasses. Consommez des aliments riches en vitamines et minéraux composés d’une variété de légumes et de fruits pour ne pas souffrir de carences.  Un manque de fer peut être lié à un état de fatigue. Des crampes musculaires peuvent aussi être ressenties due au manque de magnésium. », dit-elle.

Buvez beaucoup d’eau

« Le fait de s’abstenir d’eau pendant la période de jeûne peut exacerber une infection urinaire déjà présente. Traitez cette infection avant le jeûne. Boire suffisamment d’eau avant même le Ramadan peut être une bonne méthode préventive», fait-elle ressortir.

Les bienfaits du ramadan pour notre corps

jeûneL’abstention de nourriture pendant une période de 12 a 15 heures par jour pendant  le jeûne s’avère bénéfique pour la santé. Nuzhat souligne que le corps lié à un changement alimentaire va réduire le taux de glucose, de cholestérol et de triglycérides dans le sang, favorisant une bonne santé cardiovasculaire. Mais aussi favoriser une perte de poids et de l’indice de masse corporelle entre autres.

• En premier lieu, la baisse du taux de glucose dans le sang conduit à une baisse dans le taux d’insuline dans le sang, qui à son tour, favorise l’utilisation d’acides gras des tissus adipeux.

• La plupart des études démontrent qu’après un mois de jeûne il y a une baisse de poids et d’indice de masse corporelle parmi les sujets.

• On constate aussi une baisse dans le taux de graisse abdominale, et dans le tour de taille. Les deux étant liées aux maladies cardiovasculaires (tour de taille >80 pour les femmes, et > 94 cm pour les hommes augmente le risque de maladies cardiovasculaires)

• Le jeûne favorise aussi une baisse dans le taux de glucose, de triglycérides et de  cholestérol dans le sang. Cependant les résultats sont mitigés,  les chercheurs ont associé l’augmentation du taux du mauvais cholestérol à une consommation excessive d’aliments festifs (fritures, viandes grasses) et à une baisse de consommation d’aliments sains comme les fruits et les légumes

• Une amélioration de la santé physique et mentale. Les liens familiaux se tissent autour de la table à l’heure du sehri et de l’iftar, cela apporte beaucoup de bien-être. Il ne faut pas oublier l’aspect social que nous apportent les repas.

• Le jeûne du ramadan est une opportunité qui favorise le contrôle de soi, certaines études démontrent que les sujets ont plus de volonté à s’abstenir d’aliments trop sucrés  et des boissons caféinées (thé, café) même quelques semaines après le ramadan.

Notre alimentation pendant le ramadan

• Consommer des repas équilibrés  le matin et le soir
• Privilégier les céréales riches en fibres le matin (avoines, blé complet)
• Diminuer les fritures et les boissons sucrées, et remplacer par des fruits et légumes, des noix et de  l’eau.
• Consommer des dattes et un verre d’eau pour l’iftaar suivi d’un dîner équilibré est meilleur que de se gaver de fritures et de se passer du dîner.
• Boire suffisamment d’eau, 8 verres par jour soit 2 litres comme préconisés par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).
• Garder une bouteille d’eau avec soi, après l’iftaar pour avoir une bonne mesure de la quantité d’eau consommée
• Limiter la consommation de caféines (thé, café) qui agissent comme diurétiques et causent une perte excessive d’eau.

Commentaires

A propos de Nufaisah Mosaheb-Khodabux

Ceci peut vous intéresser

MMM

MMM : le BP finalise la liste des candidats

La liste des 60 candidats du Mouvement Militant Mauricien (MMM) pour les prochaines élections a …