vendredi , 18 août 2017
Accueil / Actualités / Un autobus passe sur le pied d’un handicapé
190617_edoo

Un autobus passe sur le pied d’un handicapé

À Grande Retraite, la roue arrière d’un autobus individuel qui roulait à vive allure est passée sur le pied d’un handicapé. Gravement blessé,  ce dernier a dû subir une opération chirurgicale et reste cloué au lit.

Handicapé de naissance, Fazil Edoo, 21 ans, souffrait le martyre et ne pouvait se déplacer seul. Certes, petit à petit il avait commencé à marcher  mais c’était toujours avec grande  difficulté. Pour qu’il se rende à l’école, sa mère le prenait dans ses bras et le déposait sur sa chaise dans sa classe. L’après-midi, mère et fils faisaient le chemin inverse. Ils arrivaient chez eux essoufflés et fatigués.

En grandissant Fazil a acquis une certaine autonomie et malgré son handicap, il pouvait marcher et se rendre à une école spécialisée sans accompagnateur. Fazil touche une pension d’invalidité dérisoire qui n’est guère suffisante pour ses médicaments et autres dépenses. Il a perdu son père il y a 4 ans  il en a été affecté davantage. Pour subvenir aux besoins de sa maman, il a cherché et obtenu un emploi dans une usine de textile de la région.

Il était à son deuxième jour de travail en ce vendredi  fatidique du 21 avril.  C’était vers 7h30 du matin,  Alors qu’il marchait sur la route, un autobus individuel l’a frôlé et l’a projeté sur l’asphalte. La roue arrière de l’autobus a écrasé son pied droit handicapé. Les gens de la région qui ont assisté à l’accident ont téléphoné  le Samu qui a tardé à venir. Fazil était en sang sur l’asphalte et un bon samaritain l’a conduit à l’hôpital où il a été opéré d’urgence. Une plaque en titane a été insérée dans son pied écrasé. Fazil a passé trois semaines à l’hôpital. Dans sa déposition à la police, le chauffeur de l’autobus a déclaré que Fazil zigzaguait au bord de la route et qu’il n’a pu l’éviter. à cela, Fazil rétorque : « C’est vrai que je zigzaguais car mon handicap m’empêche de marcher correctement. Mais à l’endroit où l’autobus m’a frôlé, il n’y a pas de trottoir et l’autobus roulait à grande vitesse».

Cloué au lit, Fazil souffre énormément. Sa maman l’assiste dans ses déplacements et l’aide  du mieux qu’elle peut. Fazil a besoin d’une aide financière pour vivre et pour acheter ses médicaments. Sa maman qui reste à ses côtés confirme que son fils a besoin d’aide car ses médicaments coûtent cher et il doit s’alimenter pour renforcer ses os. En outre, Fazil est de santé fragile et tombe malade souvent. Il a besoin d’aide pour vivre et pour aider sa maman. Cette dernière  lance un appel à ses frères et sœurs pour venir en aide à son fils  durant ce mois de ramadan et afin qu’il puisse retrouver le sourire et recommencer à travailler. Si vous désirez lui rendre visite vous pouvez l’appeler sur le 57201776.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Majid et sa fille Mariyya

Mariyya Ramjean, 18 mois : le plus jeune pèlerin mauricien

Majid Ramjean et son épouse Rizwana accompliront le hadj cette année avec leur bébé Mariyyah, …