lundi , 21 août 2017
Accueil / Rencontre / Atteint d’un cancer du poumon – À 70 ans, il embrasse l’islam
Yacoob sur son lit d'hôpital
Yacoob sur son lit d'hôpital

Atteint d’un cancer du poumon – À 70 ans, il embrasse l’islam

Il n’est jamais trop tard pour prononcer la chahada et jurer fidéli­té à Allah. Moment rempli d’émotion mardi matin quand Gaëtan, 70 ans, atteint de cancer pulmonaire, a embrassé l’islam et réalisé un rêve d’enfance.Enfant, Gaëtan voulait embrasser l’islam, mais son père a toujours refusé d’exaucer son voeu. À l’âge de 40 ans, il part travailler en Arabie Saoudite pendant une longue période. Sur cette terre sainte, son désir de se convertir à l’islam était très fort, mais le moment n’était pas encore venu. Le temps passe et à mesure qu’il vieillissait, il est rongé par un désir irrépressible : embrasser l’islam et mourir comme un musulman.Ces derniers temps, vu que son état de santé se détériorait , il ouvre son coeur à sa fille et lui fait part de son intention de se convertir. Celle-ci transmet la nouvelle à la famille. Les uns redoutent le regard des autres. Les autres n’y trouvent aucun inconvénient et laissent le choix à Gaëtan de prendre sa décision. Sa fille rencontre Zuberr du Centre de Documentation et de Dialogue, lui-même un ancien pasteur converti il y a 5 ans.

De retour à Maurice après une mission à l’île Rodrigues, celui-ci part rencontrer Gaëtan qui est très souffrant Ce dernier confirme qu’il désire embrasser l’islam et prendre le nom de Yacoob. Il pensait qu’à son âge c’était trop tard et qu’il ne mourrait pas comme musulman. Zuberr chasse ses appréhensions avec quelques paroles de réconfort et d’espoir et lui fait comprendre qu’en islam, même lorsqu’on est sur le point de pousser son dernier souffle, on peut prononcer la chahada et attester qu’il n’y a de Dieu que Dieu et que Mohammad (pssl) est Son prophète. « Rien n’est impossible à Dieu et l’âge n’est rien par rapport au voeu », dit Zuberr.

Mardi toutes les conditions étaient réunies pour que Gaëtan réalise son voeu. Zuberr lui a attrapé la main et lui a fait lire la chahada. Les larmes aux yeux le septuagénaire a pris le nom de Yacoob. « Maintenant je suis prêt pour le grand voyage », a-t-il déclaré.

Zuberr nous explique que la croyance la plus fondamentale en islam est qu’il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah. « L’islam signifie la soumission à la volonté de dieu. L’islam est une religion qui a été révélée à tous les peuples de la terre et survivra jusqu’ à la fin des temps », ajoute-t-il.

En ce qui concerne l’âge, Zuberr rappelle qu’une femme d’origine belge, Josette Marie, a embrasé l’islam à l’âge de 92 ans et est devenue ainsi la doyenne des convertis dans le monde. « Josette avait dit qu’une lumière de la foi est entrée dans son coeur. Elle a accompli le hajj et a jeûné pour le ramadan. A un journaliste qui lui demandait si elle n’avait aucun regret, elle avait répondu: “ Je regrette ma vie passée avant d’être musulmane. Ma vraie naissance a débuté le jour où j’ai embrasé l’islam ».

Zuberr nous indique aussi que Josette espère retourner à la Mecque un jour pour accomplir l’umrah et mourir sur cette terre sacrée afin d’être enterrée dans un cimetière pour musulmans.

Cindy : « Je respecte la décision de mon père »

Cindy est contente que le désir de son père de se convertir à l’islam ait été exaucé. Dans son coeur elle a la foi en islam et compte emboîter le pas à son père bientôt. “Mon père avait la foi depuis son enfance mais des circonstances ont retardé sa conversion à l’islam. Je suis heureuse pour lui et je souhaite qu’il soit heureux. J’ai besoin d’un peu de temps pour prendre une décision mais j’ai toujours cette flamme dans mon coeur”, laisse-t-elle entendre.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

160817_jeune

Jeunes et débrouillardise

Le chômage affecte beaucoup de jeunes. Toutefois, certains arrivent à créer leur propres emplois. Ainsi, …