vendredi , 18 août 2017
Accueil / Société / Atteint de leucémie : Tabrez Budaly subira une greffe de la moelle à Bangalore
tabrez

Atteint de leucémie : Tabrez Budaly subira une greffe de la moelle à Bangalore

Toute la tristesse du monde se lit sur le visage de Goolam Budaly l’oncle de Muhammad Tabrez Budaly, 17 ans, at­teint de leucémie et qui doit subir une transplantation de la moelle à Bangalore en Inde. La voix cassée par l’émotion et au bord de larmes, il nous raconte la souffrance de son neveu qu’il considère comme son fils. Ex-étudiant du collège Islamic, Tabrez Budaly menait une vie normale et prati­quait toutes les activités physiques. En 2014 il ressent une faiblesse corporelle inhabituelle. Il en parle à ses parents et ces derniers pensent que cela fait partie du processus de son passage à l’âge adulte. Ils consultent quand même un méde­cin du privé. Ce dernier recommande une prise de sang et une analyse d’urgence des échantillons du sang prélevé. Le rapport du laboratoire a l’effet d’une bombe pour Shaffick et Noorina, respectivement le père la mère de Tabrez. Le mé­decin leur annonce que leur fils est atteint de leucémie de type LL3 et qu’il doit être admis d’urgence à l’hôpital.

Tabrez passe un mois à l’hôpital pour des soins et des anal­yses plus poussés. Son cas nécessite une hospitalisation à l’étranger. Son père, receveur d’autobus à la compagnie Unit­ed Bus Service, entame des démarches auprès du ministère de la Santé pour qu’il bénéficie de la somme de Rs 800 000 pour les frais de l’hôpital à Bangalore en Inde. De son côté, Goolam Budaly, l’oncle de Tabrez, fait du porte-à-porte et sollicite l’aide des proches et amis pour que son neveu soit admis à l’hôpital spécialisé de Bangalore. Tabrez passe 5 mois à l’hôpital Manipal et retourne à Maurice en meilleure santé. Sur l’avis émis par le médecin traitant, il retourne en Inde chaque 6 mois pour des sessions de chimiothérapie. Tabrez se sent revivre et retrouve la joie de vivre auprès de ses parents. Malheureusement, au mois de septembre de cette année il rechute. Une forte baisse de plaquettes dans son sang. Contacté, le Dr Amit Rauthan de l’hôpital Manipal recommande le retour en Inde de Tabrez pour qu’il subisse une greffe de la moelle osseuse. Le Dr Rauthan précise que : “The autologous bone marrow transplant would cost approxi­mately INR 18,00,000.And the total cost of treatment would be approximately INR 28.00.000”. Selon l’oncle de Tabrez, la famille doit trouver la somme de Rs 2 millions pour sauver la vie de l’adolescent. Goolam Budaly détient un permis de collecte d’argent de la police. Il lance un appel d’aide à ses frères et soeurs pour qu’ils viennent en aide à son neveu qui a besoin de soins d’urgence. « Mo lance ene l’appel du fond du coeur à mo banne frères et soeurs pou zotte contribu­tion pou sauve la vie ene jeune », nous dit Goolam Budaly qui serre les dents pour ne pas pleurer. « Li couma mo zenfant. Li crié mo madame maman et so le temps fini cotte moi », ajoute-t-il. Il demande aussi à ses compatriotes et les firmes en général de faire un geste humanitaire. « Azordi Tabrez demain capave ou zenfant », lance Goolam .

Ceux qui souhaitent le contacter peuvent l’appeler sur le 57902430. Goolam est chauffeur d’autobus et habite Valen­tina. Faisons ressortir que Tabrez Budaly est déjà à l’hôpital en Inde et ses parents attendent cet argent pour payer les frais de l’hôpital et les médicaments qui coûtent une fortune. Le médecin indien a indiqué qu’après deux mois un bilan de de santé complet sera effectué et qu’au vu des résultats de ce bilan, une intervention chirurgicale sera éventuellement programmée. Goolam Budaly demande aux musssalis, aux mères de familles de prier pour que Tabrez soit guéri et retourne chez lui. « Allah faire miracle nous bizin mette confiance dans li », dit-il encore.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

140817_trois-jeunes

Initiative de trois jeunes : une maison incendiée reconstruite en trois semaines

Trois jeunes ont trouvé de l’aide à travers Facebook pour aider une famille en détresse …