dimanche , 22 octobre 2017
Accueil / Rencontre / Artiste tatoueuse au henné : Rabia Durbaree souhaite ouvrir son propre salon
Rabia Durbaree

Artiste tatoueuse au henné : Rabia Durbaree souhaite ouvrir son propre salon

De nos jours le tatouage au henné (mehendi) suscite un engouement croissant qui dépasse les frontières. Chez nous à l’île Maurice l’art de l’application du henné exerce un attrait particulier sur les jeunes filles de toutes les communautés. Elles tiennent absolument à se faire un tatouage au henné à l’occasion des cérémonies de mariage et de fêtes.

Rabia Durbaree, une jeune habitante de Grande Retraite, dans la région de Flacq, cultive une passion pour l’application du henné depuis son jeune âge. Elle est considère comme une artiste par sa façon d’appliquer le henné sur les mains et les pieds des nouvelles mariées.

Créativité et imaginations

Rabia trace des dessins qui transforment les mains des nouvelles mariées. Elle propose des dessins dépendant de la physionomie des clientes. Son outil de travail est un cône qui contient une pâte faite de henné. Sa créativité et ses doigts magiques sont ses atouts. Sa passion c’est son art pour appliquer le henné avec douceur. Elle laisse parler son imagination et trace les motifs à l’aide du cône rempli de pâte de henné. La couleur naturelle du henné est une véritable invitation au voyage. Rabia nous explique qu’elle se considère comme une artiste qui peint sur les mains au lieu d’un tableau : «Je suis un peintre artiste qui dessine sur les mains pour changer la physionomie d’une personne». Elle ajoute que des simples tableaux sont vendus en termes de millions de roupies tandis que l’application du henné ne coûte presque rien et pourtant elle est aussi considéréartiste.

Rabia ne se contente pas d’appliquer le henné, elle donne aussi des conseils. Elle explique qu’après l’application du henné sur les mains, il est conseillé de laisser poser la pâte sur la peau autant que possible. « Pour que la pâte reste humide, vous devez l’enduire de temps en temps d’une solution de sucre saturé et avant de vous coucher l’envelopper afin de la maintenir chaude. Le lendemain il ne faut pas laver avec de l’eau. Enlevez la croûte et nettoyez avec de l’huile d’olive. Après avoir enlevé tout ce qui reste ,huilez une dernière fois et attendez que l’huile soit bien absorbée par la peau », conseille-t-elle.

Rabia est une fille qui a des idées à en revendre et espère mettre en valeur cet art du millénaire dans sa région. Elle souhaite ouvrir son salon dans la région de Flacq pour attirer les jeunes et leur faire découvrir cette nouvelle mode. Rabia est disponible pour se rendre à domicile pour donner des conseils. «Le henné a pris un grand essor dans les villages et parmi les filles de toutes les communautés », dit-elle.

Rabia Durbaree souhaite aussi partager ses connaissances avec des étudiantes des écoles primaires et secondaires. Elle aimerait que les hôtels fassent découvrir à leurs clients l’art du henné. Elle  voudrait aussi inculquer sa passion  aux jeunes filles qui peuvent se faire un peu d’argent de poche durant le weekend. L’artiste tatoueuse peut être contactée sur le 5716 6272.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Dr Inon Beydha Binti Lukman

Dr Inon Beydha Binti Lukman : «Les entrepreneurs doivent promouvoir le marketing intégré»

Dr Inon Beydha Binti Lukman, conférencière internationale était à Maurice à l’invitation de l’Aalamee Society. …