vendredi , 23 février 2018
Accueil / Actualités / Appel à la prière : la Musjid Saad Ibne Muaaz au centre d’une polémique
Musjid Saad Ibne Muaaz

Appel à la prière : la Musjid Saad Ibne Muaaz au centre d’une polémique

Depuis le mercredi 24 janvier 2018, une controverse enflamme les réseaux sociaux  par rapport à la décision de la direction de la mosquée Saad Ibne Muaaz, à Terre-Rouge, de ne pas utiliser le haut-parleur pour l’adhan de la prière Assar, ce jour-là. Des rumeurs, des allégations et des insinuations de toutes sortes se répandent comme une trainée de poudre. Certains laissent croire que les autorités auraient fait pression sur la direction de la mosquée « pour ne pas interrompre une fonction de la Mauritius Housing Company (MHC). »

Cette polémique a pris une nouvelle tournure que la direction de la mosquée a été contrainte de sortir de son mutisme en émettant, vendredi après-midi, un communiqué. Dans une déclaration à STAR, le président de la mosquée, M. A. Doomun nie avoir subi des pressions mais dit être en présence d’une demande de la MHC depuis le mois de décembre 2017 pour avancer l’heure de l’adhan du namaz Assar qui allait coïncider avec l’heure à laquelle la cérémonie de la pose de la première pierre allait avoir lieu. « La direction de la musjid Saad Ibne Muaaz s’est réunie en toute autonomie et a pris la décision que l’adhan du namaz Assar soit diffusé à voix nue sans micro mais à la même heure », précise-t-il. Le président fait ressortir que le namaz Assar a été accompli à la même heure sans déranger les mussalis. D’autre part, il précise que la direction de la musjid Saad Ibne Muaaz a aussi pris la décision de ne pas accepter aucun chèque offert par la MHC.

Dans son communiqué, la direction de la mosquée précise qu’aucune personnalité politique n’a fait de demande auprès de la direction pour arrêter l’adhan. La décision de donner l’adhan à voix nue a été prise par le comité en toute autonomie, bien avant la fonction en question, estimant que c’était la meilleure action à entreprendre en prenant en considération tous les paramètres en question.

La direction de la mosquée invite tous les frères et sœurs Musulmans d’éviter toute propagation de fausses informations. Pour rappel, Allah nous met en garde contre cette pratique dans la Sourate 49/verset 6. Et dans la même ligne, le Prophète (paix soit sur lui) nous a prévenus que « cela suffit pour être un menteur si quelqu’un propage tout ce qu’il entend » (Sahih Muslim, introduction 11).

« Tout en restant ouverts aux suggestions et conseils, nous vous demandons de faire preuve de fraternité et de respecter les éthiques islamiques », indique la direction de la mosquée dans son communiqué.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Azam Rujubali

Azam Rujubali: aucune compensation suite à son délogement

Azam Rujubali et ses proches qui ont été contraints d’évacuer leur domicile se trouvant sur …