dimanche , 17 novembre 2019
Accueil / Actualités / Anciens édiles candidats à la députation : de municipales aux élections générales
301019_le_maire

Anciens édiles candidats à la députation : de municipales aux élections générales

STAR a rencontré cette semaine les candidats des trois grands partis politiques qui ont déjà été élus conseillers, maires ou adjoints au maire. Comment comptent-ils mettre à profit leur expérience des élections municipales aux élections générales 2019? Eléments de réponse.

Reza Gunny (MMM) : «Cette expérience me permet de pratiquer une politique de proximité»

Reza GunnyReza Gunny, 64 ans, est candidat du Mouvement Militant Mauricien (MMM) au no 2. L’ancien maire et adjoint au maire de Quatre-Bornes, a une riche expérience comme conseiller municipal. Marié et père d’un fils, Reza Gunny, ancien enseignant du collège Islamic de Plaine Verte, s’était engagé dans le social avant de devenir conseiller municipal. Cette expérience, indique-t-il, lui permet de pratiquer une politique de proximité. « Je connais bien les problèmes de gens et mon expérience comme conseiller municipal me permettra de mieux mes mandants », dit-il. S’il est élu, il compte trouver des solutions aux problèmes de logement dans la capitale. « Je suis étonné qu’une ville comme Port-Louis a été aussi négligée par le gouvernement MSM/ML. Nous constatons qu’il n’y a eu aucune politique de logement social destiné aux plus démunis dans la capitale», souligne-t-il.


Parwez Nurwoollah (Alliance Morisien) : «En tant que conseiller, j’ai développé une proximité avec les citadins»

Parwez Nurwoollah Ex-conseiller municipal à Port-Louis, Parwez Nurwoollah en est à sa deuxième participation aux élections générales. Selon Parwez Nurwoollah, également entrepreneur, l’expérience qu’il a acquise comme conseiller municipal sera un tremplin pour lui aux élections générales. « Sir Abdool Razack Mohamed, Sir Gaëtan Duval et Sir Seewoosagur Ramgoolam ont été tous de grands politiciens qui avaient débuté leur carrière comme conseillers municipaux», dit-il. Et d’ajouter : « À travers les activités de la municipalité, j’ai eu l’occasion de rencontrer les gens et connaître leurs problèmes. En tant que conseiller, j’ai développé une proximité avec les citadins». S’il est élu, le candidat de Muvman Liberater (ML) entend réaliser plusieurs projets au no 3, dont un centre Complexe Multi-Sports à Plaine Verte et Roche Bois et un centre MUGA à la route Militaire.


Ludovic Caserne (MMM) : «J’ai travaillé sur des projets phares pour la cité de Port-Louis»

Ludovic Caserne Conseiller municipal à Port-Louis de 2012 à 2015, Ludovic Caserne briguera les suffrages au no 4 aux élections générales du 7 novembre prochain. Marié et père de deux enfants, Ludovic Caserne a aussi été président de la commission des travaux et de la commission de la santé au conseil municipal. « J’ai eu l’occasion de travailler sur plusieurs projets phares dans la cité de Port-Louis. Par exemple, le problème de marchands ambulants dure depuis des années. Dès que nous serons élus, je travaillerai sur ce dossier d’une façon pour trouver des solutions durables pour tout le monde», assure-t-il. D’autre part, il compte prêter main forte aux ONGs afin qu’elles puissent apporter plus de soutien aux gens pauvres de sa circonscription. Il prévoit également la construction de centres de loisir pour les jeunes qui, selon lui, sont actuellement désorientés.


Aslam Hossenally (MMM) : «Mon travail comme député sera une continuité de mon travail comme lord-maire»

Aslam HossenallyAslam Hosenally en est à sa deuxième participation aux élections générales. On se rappellera en effet qu’il avait été candidat de l’Alliance PTr/MMM aux législatives de 2014. Ancien conseiller municipal, il a également occupé le poste de lord-maire de 2012 à 2013. « Plusieurs hommes politiques sont passés par la municipalité pour devenir députés à l’instar de Cassam Uteem et Sir Seewoosagur Ramgoolam. En tant que lord-maire, j’ai travaillé sur plusieurs projets de développements. Je dirai que mon travail comme député sera une continuité de mon travail comme lord-maire mais dans un sens plus large», indique-t-il. Il a en tête plusieurs projets de développement pour améliorer la vie des citadins, s’il est élu.


Keng Fong, (Alliance Morisien) : «Le municipal est une école extraordinaire»

Keng FongKeng Fong est le maire sortant de Beau-Bassin/ Rose Hill. Il a été le premier magistrat des villes sœurs à trois reprises depuis 2015. Parmi ses réalisations, on note la réouverture du Plaza. Son mandat a été marqué par les travaux du Metro Express et les manifestations dans ce contexte dans le centre-ville et Résidence Barkly. « Mon expérience comme le maire de cette ville m’a permis de travailler sur de grands projets comme le Metro Express et cela a été une expérience enrichissante pour ma carrière politique », dit-il. Selon lui, le conseil municipal a été une école extraordinaire pour se former. Une fois élu, il compte réunir tous les ‘stake holders’ et travailler ensemble avec eux pour plus de développement dans la circonscription no 20.


Ehsan Juman (Alliance Nationale) : «Mon expérience municipale agira comme une ‘added value’»

Ehsan JumanCandidat de l’Alliance Nationale au no 3, Ehsan Juman participe pour la première fois aux élections générales. Ancien conseiller de la mairie de Port-Louis et ex-adjoint au lord-maire, cet homme d’affaires est directeur de plusieurs compagnies, dont l’hebdomadaire Sunday Times. « Mon expérience municipale me sera définitivement utile puisqu’elle agira comme une ‘added value’. Je connais déjà les coins et recoins de la capitale et la circonscription no. 3, où je suis candidat, je la connais sur le bout de mes doigts», affirme-t-il. «À la municipalité de Port-Louis nous avions beaucoup œuvré pour le développement de la capitale, que ce soit sur le plan social, caritatif, infrastructurel ou sportif», souligne-t-il. Même après son mandat, ajooute-t-il, il a gardé un pied à Port-Louis, principalement à Plaine-Verte et à Roche-Bois, et il est resté constamment en contact avec les habitants.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

121119_depute2_3

Circonscriptions Nos 2 et 3 : la parole aux élus

Dans les circonscriptions Nos 2 et 3, ce sont les candidats du MMM et de …