mercredi , 13 décembre 2017
Accueil / Actualités / Amreen, 3 ans, victime d’un accident Sameer : «Priez pour que ma fille soit guérie»
Amreen

Amreen, 3 ans, victime d’un accident Sameer : «Priez pour que ma fille soit guérie»

Pour la famille Banee de Morcellement Les Guibies, à Pailles le temps s’est arrêté depuis dimanche dernier.  L’absence de la petite Amreen, 3 ans, grièvement blessée dans un accident de la route le 26 novembre, se fait cruellement ressentir dans la maison.

L’accident s’est produit aux alentours de 19h30 à Morcellement Les Guibies à l’Avenue Perruches, à Pailles. La fillette a trompé la vigilance de sa grand-mère pour sortir dans la rue où elle s’est fait renverser par un motocycliste qui habite non loin de sa maison. Le motocycliste a expliqué qu’il n’a pas remarqué l’enfant qui a subitement surgi sur la route. Malgré le fait qu’il a freiné, l’inévitable s’est produit. Heurtée de plein fouet, Amreen a été transportée à l’hôpital par des voisins où elle se retrouve à l’unité des soins intensifs.

Sameer Banee, 42 ans, le  père d’Amreen, a deux autres filles âgées de 16 ans 19 ans respectivement. Pour lui, la petite princesse de la maison ne sortait jamais dans la rue car la cour est bien clôturée. C’est un malheureux concours de circonstances qui est à l’origine du drame : le portail laissé entrouvert, un moment d’inattention, la sortie d’Amreen dans la rue et la motocyclette qui la renverse.   En effet, ce jour-là les grands-parents d’Amreen sont venus apporter du briani pour elle et à un moment donné, une personne est venue frapper à la porte des Banee. « J’ai un voisin qui est très âgé et vit seul. Son épouse  qui est également âgée est venue lui rendre visite. La dame est venue nous voir pour nous dire qu’elle n’arrivait pas à entrer pour voir son époux. Alors ma belle-mère est sortie pour aller elle aussi frapper à la porte du voisin. Elle a laissé le portail de notre cour ouvert et Amreen en a profité pour sortir et suivre sa grand-mère. Li pas ti kone ki so ti zenfan derrière li », raconte Sameer.

Un voisin, âgé 31 ans  se rendait lui à motocyclette à la boutique du coin.   Alertés par le crissement de pneus, les proches de la petite ont accouru pour venir voir. La police de Pailles a été mandée sur place. Les proches de la fillette n’ont pas perdu de temps. Ils l’ont tout de suite conduite à l’hôpital pour recevoir les premiers soins. La grand-mère d’Amreen est inconsolable. « Mo ti a préfère moi ki ti blessé dans sa accident là. Mo prier bondié pou ki so lamé lipie bien », dit-elle le visage baigné de larmes.

Le motocycliste s’est soumis à un alcootest qui s’est révélé négatif. Conduit au poste de police, il a expliqué aux policiers que l’enfant a surgi subitement devant lui. « Je me rendais à la boutique du coin. Le portail était ouvert. J’ai vu sa grand-mère au loin mais quand je me suis rapproché d’elle, la fillette est sortie subitement du portail. J’ai appliqué le frein, mais je l’ai heurtée », a déclaré le jeune homme aux enquêteurs. Déséquilibré au moment de ce choc, le motocycliste a subi des blessures légères.  Au terme de son audition, la police l’a autorisé à partir.

Grièvement blessée, l’enfant a subi une série d’examens et est actuellement admis à l’Intensive Care Unit Surgical où son état de santé était jugé préoccupant. Depuis cet accident, les proches de la petite ne cessent de faire des allers retours à l’hôpital Dr A. G Jeetoo. Fort heureusement  l’état de santé d’Amreen s’est amélioré. Sameer remercie le personnel soignant qui a prodigué les soins nécessaires à sa fille. Il fait un appel à toutes les mosquées et aussi à la population de faire des  prières spéciales pour demander la guérison de sa fille

Commentaires

A propos de Reshad Toorab

Ceci peut vous intéresser

négligence médicale alléguée

Négligence médicale alléguée : Farha perd ses jumelles après 8 mois de grossesse

À l’hôpital Dr Jeetoo où on lui a affirmé le mardi 30 novembre que ses …