vendredi , 21 juillet 2017
Accueil / Activités / Amina Abdool, receveuse : «Jeûner est une question de volonté»
« Ce mois compte beaucoup dans ma vie et les namaz sont pour moi comme un guide »
« Ce mois compte beaucoup dans ma vie et les namaz sont pour moi comme un guide »

Amina Abdool, receveuse : «Jeûner est une question de volonté»

Observer le jeûne et exercer le  travail de receveuse, c’est être entre 8 à 12 heures sur ses pieds par jour. Cela,  peut paraître  difficile  pour une dame. Pourtant Amina Abdool qui travaille au   sein  de la compagnie United Bus Service  à Cassis, n’est pas de cet avis.

Amina,  47 ans, est respectée par ses collègues hommes et dames qui  l’appellent affectueusement «Ti Kala ». C’est une petite boule d’énergie,  une battante qui  ne manque pas  de volonté et de courage. Elle  est receveuse d’autobus depuis bientôt 7 ans. C’est  le 2 septembre 2010, qu’elle  a fait son entrée à la compagnie UBS. Pour elle c’est avec passion qu’elle fait son boulot. Au commencement elle avait éprouvé  des difficultés avant de s’adapter. Aujourd’hui elle est fière de ce qu’elle fait.  Elle  a le support  de sa mère  Hafiza, qui habite avec elle et  celui de ses enfants. Après son travail, la première chose qu’elle fait  est d’accomplir  ses namaz.  Pour elle, c’est la clé de sa réussite.

Elle se lève à 4 heures et prépare le Sehri avec l’aide de sa petite famille. Elle  avoue toutefois qu’au début pour se réveiller pour le  Sehri et se préparer pour le boulot, n’était pas facile.  « Le plus souvent je mange le pain avec du curry. Je bois une tasse de thé et des fois  du pain, du  beurre et une tasse de gruau. Mais pour l’Iftar,  le plus souvent je la fais à la gare ou dans le bus. Rarement, je reste à  la maison avec mes enfants », dit-elle. La compagnie offre  à ceux et celles qui  jeûnent des gâteaux pour l’Iftar.

« Ce mois compte beaucoup dans ma vie et les namaz  sont pour moi comme un guide. Après la mort de mon époux il y avait des lourdes responsabilités sur mes épaules avec trois gosses  dont le cadet qui souffre  d’épilepsie. Ma décision fut prise : j’avais décidé de travailler pour la compagnie UBS », dit-elle encore. Elle est  toujours «Relief Worker », mais  elle a de la volonté.  Elle souhaiterait  être employée sur une base permanente à la compagnie.  Pour cela elle bosse dur.  Comment fait Amina pour observer les jeûnes et travailler  8 à 12 heures par jour ?. «Il faut  avoir la foi dans ce que l’on fait, jeûner n’est un  fardeau surtout  à Maurice comparé aux autres pays du monde.  Et puis  c’est aussi une question de volonté », affirme-t-elle.

Après 16 ans de mariage, Amina perd son époux Rashid Mamode Abdool, qui était marchand ambulant.  Elle se retrouve du coup avec trois enfants sur les bras – Twariq , aujourd’hui  âgé de 19 ans, Ismael, 18 ans qui souffre  d’épilepsie et  Youssouf, 17 ans.   Au début, elle travaillait  comme « Care Taker » dans une école,  mais ses revenus  ne lui permettaient pas d’arrondir ses fins du mois.  Alors, elle  décida de suivre les traces de son frère  Bashir, qui est aussi  receveur. D’autant plus, qu’elle a vu des receveuses travailler dans d’autres compagnies de transport public.  Aujourd’hui,  elle  ne  regrette pas sa décision.  Soulignons que la compagnie UBS  offre a ses employés une variété des gâteaux pour l’Iftar, avec une  salle des prières pour les dames  et une pour les hommes  à son Head office à Cassis et à Forest-Side.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

190717_Isshack

Isshack Hasgarally n’est plus – Cassam Uteem : «Un homme de lettres méconnu qui a enrichi la littérature …»

Isshack Hasgarally est décédé lundi dernier (10 juillet) à l’âge de 77 ans. Ses funérailles …