lundi , 21 août 2017
Accueil / Actualités / Ambassadeur palestinien à Maurice : Visite à l’ICC et à la mosquée Al-Aqsa
  • Visite à l’intérieur de la mosquée

  • Moment de recueillement sur la plus vieille sépulture à Maurice se trouvant dans la cour de la mosquée Al-Aqsa à Plaine-Verte

  • Hazem M. Shabat a accompli deux rakaat nafil à son arrivée à la mosquée Al-Aqsa

  • Hazem M. Shabat a planté un olivier, symbole de la résilience palestinienne, dans la cour de l’ICC

  • L’ambassadeur palestinien Hazem M. Shabat aux côtés du Pr. Anwar Hussein Subratty et des invités

Ambassadeur palestinien à Maurice : Visite à l’ICC et à la mosquée Al-Aqsa

L’ambassadeur palestinien à Maurice, Hazem Mohamed Shabat, était en visite à Maurice du 5 au 10 juin. Il a, en début de semaine, présenté ses lettres de créance à la présidente de la République. Ce vendredi à 11h, il a visité le Centre Culturel Islamique (ICC) avant d’aller accomplir le namaz jummah à la mosquée Al-Aqsa à Plaine-Verte.

Le chairman de l’ICC, le professeur Anwar Hussein Subratty, s’est dit extrêmement ravi de la visite de l’ambassadeur palestinien à l’ICC. « Cela fait énormément plaisir d’accueillir un Palestinien chez nous car il ne faut pas oublier qu’Allah a fait mention de ce peuple dans le coran. Je suis certain que cette rencontre ouvrira la voie à une belle collaboration entre nos deux pays. Nous pourrons profiter de l’expertise palestinienne dans plusieurs domaines tels que l’éducation, l’art et la culture entre autres », a-t-il déclaré. Il s’est aussi attardé sur le cas de la Palestine qui est toujours sous occupation israélienne et se dit profondément attristé par la situation « de nos frères et sœurs palestiniens ». « Je souhaite de tout cœur que les changements géopolitiques au Moyen-Orient déboucheront sur une solution et que le peuple palestinien sera à nouveau libre », a-t-il dit.

Hazem Mohamed Shabat s’est lui réjoui de l’accueil que lui ont réservé les Mauriciens et se dit très touché par l’élan de solidarité de notre pays envers la Palestine. « L’Île Maurice nous a toujours soutenus. D’ailleurs, quand je suis venu à Maurice, j’ai été accueilli comme un membre de la famille et non pas comme un simple invité. Il est important cependant de faire ressortir que la situation en Palestine est avant tout un cas humanitaire et non religieux. Car il y a aussi des chrétiens qui sont persécutés dans le pays », a-t-il souligné. Il indique que le peuple palestinien a su unir ses forces dans les moments difficiles et nous apprend que le pays compte le plus d’intellectuels au Moyen-Orient. « Notre main-d’œuvre est notre meilleur atout. Nous avons le savoir-faire dans plusieurs domaines et j’espère que des accords entre la Palestine et Maurice verront le jour afin que nos deux pays puissent bénéficier de l’expertise de chacun. Mais avant tout, il faut mettre un terme à l’occupation israélienne », a-t-il déclaré.

Assad Bhuglah a, de son côté, parlé des bonnes relations qui existent entre Maurice et la Palestine. Il estime que ce sont deux petites économies qui pourront s’entre-aider à l’avenir. « Maurice est assez éloigné des principaux marchés internationaux. Or, la Palestine est située près de ces marchés. Je pense qu’en ce sens, Maurice pourrait tirer avantage de ce positionnement stratégique », a-t-il souhaité. Il ajoute que notre pays pourrait apprendre de l’expertise palestinienne dans le domaine de la culture d’oliviers.

Soulignons que plusieurs membres de l’ICC ont fait un don de jeux éducatifs pour les enfants palestiniens. Le Muslim Ladies Council (MLC) a remis une somme d’argent qui sera créditée sur le compte des associations humanitaires en Palestine. L’ambassadeur palestinien a planté un olivier dans la cour de l’ICC avant de se diriger vers la mosquée Al-Aqsa où il a accompli deux rakaats nafil à son arrivée. Il a visité le musjid et y a accompli le namaz jummah. Il quitte le pays ce dimanche.

Al-Aqsa Maurice et Jérusalem : Vers un accord de coopération entre les deux mosquées

Maurice se dirige vers un accord de coopération entre la mosquée Al-Aqsa de Plaine-Verte et celle de Jérusalem. Après la Mecque et Médine, la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem est le troisième lieu saint de l’islam.  Si dans un premier temps, on parlait de jumelage entre les deux mosquées, c’est finalement vers un accord de coopération qu’on se dirige. Selon une source proche du dossier, la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem étant unique et sacré il est impensable de l’associer, voire la jumeler, à d’autres institutions islamiques.

Commentaires

A propos de Nuur-Uddin Jandanee

Ceci peut vous intéresser

Majid et sa fille Mariyya

Mariyya Ramjean, 18 mois : le plus jeune pèlerin mauricien

Majid Ramjean et son épouse Rizwana accompliront le hadj cette année avec leur bébé Mariyyah, …