samedi , 22 juillet 2017
Accueil / La Foi / Al Meezaan – La balance : la nécessité d’accumuler les bonnes actions
220617_balance

Al Meezaan – La balance : la nécessité d’accumuler les bonnes actions

Certains musulmans font énormément d’efforts, que ce soit durant ou après le Ramadan, en espérant que le jour du jugement dernier, les bonnes actions pèseront plus lourd que les mauvaises pour qu’ils puissent accéder au Paradis.

Le contraire est cependant vrai aussi. C’est-à-dire que chaque péché que nous commettons sera ajouté  sur la balance de nos mauvaises actions. Le côté qui pèsera le plus lourd sera déterminant pour notre destination dans l’au-delà, soit vers le paradis ou l’enfer. Pour chacun de nos actes ou de nos paroles, ils seront soit comptabilisés en bonne ou mauvaise action. Sachez qu’il n’y a pas de 3ème alternative.

à plusieurs endroits dans le Coran, Allah fait mention de la « pesée », comme un rappel pour nous : Dans la sourate 7 (Al-Araf – Le mur d’Araf) : « Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd…Voilà ceux qui réussiront! Et quand à celui dont les bonnes actions pèseront léger…Voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu’ils étaient injustes envers Nos enseignements ». Et lorsqu’Allah parle de réussite nous savons de quoi Il parle. Idem lorsqu’Il parle de perte.

Dans la sourate 21 (Al Anbya), verset 47, Allah dit : « Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d’un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes ». Ce, afin que le croyant obtienne la garantie qu’aucune forme d’injustice ne lui sera faite.

Le prophète Muhammad (pssl) a lui aussi confirmé la présence de cette fameuse balance. D’après Abou Malek Al Ashari, le Messager de Dieu (pssl) a dit: « La pureté rituelle (ou la propreté) représente la moitié de la foi. “Le louange est à Dieu” remplit la balance (au jugement dernier)…

Aucune de nos actions n’y échappera

Notre croyance dans cette balance doit développer en nous la frayeur pour nos mauvaises actions commises ainsi que l’espoir pour les bonnes actions que nous commettons. Aucune de nos actions, bonne ou mauvaise, ne sera épargnée. Le Prophète (pssl) a dit : « Rien n’est plus lourd dans la balance d’un croyant le jour de la résurrection d’un bon caractère. Dieu déteste l’homme grossier qui prononce des paroles obscènes ». [Tirmidhi]

Une balance se penche normalement là où il y a le plus de poids. Or, auprès d’Allah, ce n’est pas forcément la quantité qui la fait pencher. Il se peut qu’une personne ait commis une « petite » action, mais que cela pèse très lourd dans la balance. D’ailleurs, le Messager d’Allah a dit : « Le Jour de la Résurrection, on fera venir un homme énorme et corpulent, alors qu’il n’aura pas aux yeux d’Allah le poids d’une aile de moustique. Lisez si vous voulez le verset où Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) :”Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection” ».

Ou encore, lorsque le Messager d’Allah dit : « Deux paroles sont légères sur la langue, lourdes dans la balance et aimées par le Miséricordieux: Gloire et louange à Allah (Subahaanallahi wabihamdihi), Gloire à Allah l’Immense (Subahaanallahil A’theem).

Dans cette balance, même la montagne Uhud peut ne pas faire le poids face à des actions à priori « petites » mais qui pèsent énorme dans la balance. Un jour, Un jour, Abdullah Ibn Mas’ud (r.a)  monta sur un arbre pour apporter un bâton d’arak au Messager de Dieu. Les compagnons s’aperçurent de la minceur de ses jambes et se mirent à rire. Le Prophète (pssl) leur dit alors : « Vous vous étonnez de la minceur des jambes d’Ibn Mas‘ud ? Par Dieu, elles pèseront plus lourd dans la balance de Dieu que la montagne d’Uhud le jour de la Résurrection ».

Il est suffisant pour parler des mérites de l’unicité d’ALLAH, de citer le hadith connu sous le nom de « hadith de la carte » rapporté par Al hakim selon les conditions d’authentification de Mouslim et authentifié  par ad dhahabi , al albani et beaucoup  d’autres savants. D’après Abdallah ibn Amr le prophète (saws) a dit : « On amènera au jour du jugement dernier un homme avec 99 registres (pleins de mauvaises actions) et chaque registre est tellement grand qu’il va jusqu’à l’horizon. Allah lui dira: renies-tu tous ces péchés? L’homme dira: non seigneur! Allah dira: as-tu une justification ou une bonne action? L’homme prendra peur et dira: non seigneur! Allah dira: tu as une bonne action et il n’y a pas d’injustice aujourd’hui. On amènera une carte dans laquelle il est écrit: j’atteste qu’il n’y a aucun Dieu sauf Allah et j’atteste que Mohammad est l’envoyé d’Allah. L’homme demandera: mais qu’est-ce que peut valoir cette carte face à tous ces registres? On lui dira: il n’y a pas d’injustice aujourd’hui! On mettra les registres d’un côté de la balance et la carte de l’autre côté de la balance, et les registres s’envoleront à cause du poids de la carte car rien ne peut être plus lourd que le nom d’Allah”.

Commentaires

A propos de Zayd Imamane

Ceci peut vous intéresser

070717_droit_chemin

Ne retournons pas à nos mauvaises habitudes

Le Ramadan est derrière nous. Si durant tout un mois nous nous sommes efforcés à …