lundi , 25 septembre 2017
Accueil / Actualités / Accident à Rivière-des-Anguilles : Uzma meurt un mois après son nikah
uzma

Accident à Rivière-des-Anguilles : Uzma meurt un mois après son nikah

À Chemin Grenier, le temps s’est arrêté pour la famille Soogund. Elle pleure la disparition soudaine de celle dont on célébrait le mariage il y a un mois, Uzma Soogund, brutalement arrachée à la vie dans un banal accident de motocyclette. Uzma était à moto avec son époux Sheikh Hawshab Ghaboos lundi en début de soirée quand son horni s’est enroulé dans la roue arrière de la moto. Mari et femme sont tombés sur l’asphalte. Si Sheikh Hawshab s’en est sorti avec des blessures superficielles, Uzma a eu moins de chance car elle a eu la nuque fracturée.

Selon un proche présent à l’enterrement, le couple sortait d’un magasin à Souillac et rentrait chez lui à Tyack. Il était environ 20 heures et la moto roulait à une allure normale. Quand la moto est arrivée sur le pont de Rivière-des-Anguilles, le horni de Uzma s’est enroulé dans sa roue arrière. Elle n’a pas eu le temps de tenir les épaules de son époux et a été projetée lourdement sur l’asphalte. La nuque fracturée, elle est morte sur le coup.

Mandé sur le lieu, le médecin de la SAMU devait confirmer qu’Uzma avait déjà rendu l’âme. Il a fallu l’intervention des sapeurs-pompiers pour pouvoir dégager Uzma de sous la moto.

Chez la famille Soogund à Chemin Grenier, c’est la tristesse et la désolation. Personne n’a le courage de nous parler d’Uzma et de Sheikh Hawshab. Il y a un mois et 8 jours ils se sont mariés religieusement. Ils formaient un couple uni et heureux. Le couple avait des grands projets et la construction d’une maison figurait parmi ses priorités. Sheikh Hawshab était enseignant dans une école à Rivière des Anguilles. Les personnes présentes à l’enterrement décrivent Uzma comme une fille joviale. Elle était très pieuse et ne manquait jamais à ses obligations religieuses ou familiales.

Le 25 décembre 2016 toute la famille s’était réunie pour une grande réception. « Uzma et Sheikh ti bien proches et zotte ti coze avec tout famille. Pas ti conner ki sa même dernière fois ki nous pe coze avec li », laisse entendre un proche. Ils étaient nombreux, proches et voisins de la famille, à rendre un dernier hommage à Uzma. Alors que le “janaza” de la defunte quittait la maison mortuaire on pouvait entendre des sanglots .Les femmes restées à l’extérieur ne pouvaient se contenir en voyant partir le “janaza”. « Li pe quitte lacaze so papa couma ene nouvelle marié », dira une femme en sanglots. Un homme proche de la famille nous confie que la douleur est trop vive pour parler aux parents d’Uzma. « Pas dérange zotte dans zotte souffrance », nous dit-il.

Sheikh Hawshab qui avait été emmené à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose Belle a subi un alcootest comme le veut la procédure. Il a été autorisé à rentrer chez lui. Aussitôt que la nouvelle de l’accident s’est propagée, les témoignages de sympathie ont inondé les réseaux sociaux.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

hadjees

Accueil chaleureux pour les hadjees

Le premier gros contingent des hadjees mauriciens est arrivé jeudi après-midi par le vol d’Emirates …