lundi , 9 décembre 2019
Accueil / Actualités / ACCA High Achievers 2019 : le gratin de la comptabilité récompensé
ACCA High Achievers 2019

ACCA High Achievers 2019 : le gratin de la comptabilité récompensé

Les étudiants qui ont brillé lors des examens de l’Association of Chartered Certified Accountants (ACCA) ont été récompensés lors de la High Achievers Celebration tenue le mercredi 25 septembre 2019 au Hennessy Park Hotel, à Ebène. Une dizaine d’entre eux se sont même illustrés au niveau mondial.

Une cinquantaine d’étudiants mauriciens qui ont réalisé les meilleurs résultats aux examens de l’Association of Chartered Certified Accountants (ACCA) en septembre et décembre 2018 ainsi qu’en mars et juin 2019 ont été récompensés par ACCA Mauritius. Des shields ont été offerts aux étudiants qui ont été classés 1er, 2ème et 3ème en général au niveau national ou qui ont obtenu les meilleurs résultats dans chaque module aux quatre derniers examens de l’ACCA. Plusieurs de ces étudiants mauriciens ont réalisé de très bonnes performances au niveau mondial. Likshika Mooloo a ainsi été classée à la deuxième place mondiale à l’examen Advanced Audit and Assurance en décembre 2018.

Cette cérémonie est aussi celle qui a permis de décerner les récompenses pour le papier de Strategic Business Leader, un nouveau cours dont les examens ont été proposés pour la première fois en septembre 2018. « Nous tenons à récompenser chaque année les meilleurs étudiants aux derniers examens de l’ACCA et je suis très fière de voir le niveau que plusieurs d’entre eux atteignent sur le plan mondial. Ces performances sont aussi à mettre à l’actif des enseignants et des proches de ces étudiants. L’ACCA Mauritius encourage d’ailleurs les étudiants à suivre leur formation dans un institut reconnu et accrédité par l’ACCA, afin d’avoir de meilleurs repères sur le respect des normes de l’ACCA dans les cours et les infrastructures », a déclaré Madhavi Ramdin-Clark, Head of ACCA Maurittius.

Mohammad Yassin Khan Kodabaccus : «Essentiel d’avoir une bonne planification»

C’est un jeune comblé et satisfait de sa réussite que nous avons rencontré après la cérémonie des récompenses. Mohammad Yassin Khan Kodabaccus, 24 ans, s’est illustré en faisant partie des « Top Affiliates » lors des examens de septembre 2018. Il s’est aussi classé premier au niveau national après avoir obtenu les meilleurs résultats aux différents examens d’ACCA auxquels il a pris part. Bien qu’il se dit fier de sa récompense, il nous avoue qu’il n’est pas toujours évident de trouver le bon équilibre entre les études et le travail. En effet, Yassin Khan Kodabaccus est comptable dans une firme privée et doit jongler entre le travail, ses cours et les sessions de révision.

« Je pense qu’il est essentiel d’avoir une bonne planification. C’est l’un des secrets de ma réussite. Si un étudiant établit un plan de travail et qu’il le suit, il est certain qu’il va bien travailler aux examens  », nous dit-il. Titulaire d’un BSc (Hons) Accounting Minor: Finance, le jeune professionnel confie qu’il souhaite décrocher d’autres distinctions dans le domaine de la comptabilité. Il rend aussi un vibrant hommage à ses parents, Afzal et Farozia, qui l’ont tout le temps soutenu. « J’ai une pensée spéciale pour mes amis et mes chargés de cours », dit-il. En dehors du travail, Yassin Khan Kodabaccus est un passionné du ballon rond. Il suit avec une attention particulière toutes les rencontres de Premier League chaque semaine.

Zahra Nabeebocus : «J’ai été tout le temps fascinée par la comptabilité»

Zahra Nabeebocus, 26 ans, figure parmi les « Top Affiliates » et s’est illustrée lors des examens de septembre 2018. Elle confie qu’elle ne s’attendait pas à faire partie des meilleurs étudiants d’ACCA. « Pour être honnête, je ne m’attendais pas à grand-chose. Mais je pense que le dur labeur et les sacrifices auxquels j’ai consentis ont porté leurs fruits. J’ai été tout le temps fascinée par la comptabilité et désormais je compte poursuivre d’autres études dans cette filière », nous dit cette habitante de Plaine-Verte. Auditrice chez EY, Zahra Nabeebocus détient aussi une licence en droit et gestion. Pour elle, il est important de faire la distinction entre, d’un côté, le travail et les études, et de l’autre, les loisirs.

La jeune femme a également des mots élogieux pour ses parents qui lui ont été d’un grand soutien au cours de ses études. Son père, Akhtaar Nabeebocus, qui s’est mis à son propre compte, et sa mère, Rehana Bhuglah, femme au foyer, n’ont épargné aucun effort pour que leur fille réussisse dans ses études. « Je ne pourrai jamais assz les remercier », dit-elle, émue. Fervente supportrice de l’équipe de football d’Arsenal, Zahra ne rate jamais une occasion pour regarder les matchs de son équipe favorite. Elle se passionne aussi pour la lecture.

Rida et Muhammad Nubheebucus : Le travail d’équipe entre un frère et une sœur primé

C’était l’un des moments forts de la cérémonie de récompense. Muhammad Jilany Nubheebucus et sa sœur, Rida Fatimah Nubheebucus, se sont illustrés dans le même papier. En effet, Muhammad Jilany s’est distingué en Strategic Business Reporting (BRP) lors des examens de décembre 2018 tandis que Rida Fatimah s’est, elle, illustrée en septembre 2018. Accompagnés de leurs parents, ils étaient heureux de faire partie des récipiendaires. « Je dois dire que cela a été un travail d’équipe. Lorsque j’avais des difficultés à comprendre quelque chose, c’est Rida qui m’aidait. À mon tour, je lui prodiguais des conseils sur la façon d’aborder telle ou telle question », nous dit Muhammad Jilany. De son côté, Rida Fatimah se réjouit que leurs efforts aient été récompensés.

Audit Executive chez le cabinet Deloitte, Muhammad Jilany espère compléter ses études d’ACCA en décembre de cette année ou en juin 2020. « Ce n’est pas toujours évident de trouver le bon équilibre entre le travail et les études. Mais il faut aussi pouvoir consentir à faire des sacrifices. Ma sœur et moi avions beaucoup appris par nous-mêmes », dit-il. Il convient de rappeler que le jeune homme s’était également distingué lors de la High Achievers Celebration en 2015. Pour sa part, Rida Fatimah est auditrice chez EY et elle dit avoir à cœur de travailler toujours plus dur afin d’occuper des postes de responsabilité. Tous deux ont tenu à remercier leur père Hassam Gorah, ingénieur civil, leur mère Mehjabin, enseignante de mathématiques, et leur sœur aînée Sanaa, Quality Manager chez Eclosia.

Fariiha Zahreen Jugreet : «C’est une grande fierté pour mes parents»

Auditrice chez Deloitte Mauritius, Fariiha Zahreen Jugreet, 23 ans, était très émue en recevant cette distinction qu’elle dédie à sa famille. Son père, Rahoof Jugreet, est ébéniste, et sa mère, Nazeroon Jugreet, femme au foyer. «Je suis certainement heureuse car c’est une source de grande fierté pour mes parents qui m’ont toujours soutenue tout au long de mes études», déclare-t-elle..
Elle a passé l’examen en juin dernier, période intense pour les auditeurs. Selon Fariha, son expérience au travail a été très utile pour lui faire remporter ce shileld car l’examen est étroitement lié aux documents d’audit et à la certification avancée. «Mes objectifs sont de compléter mes études d’ACCA d’ici un an et demi et de poursuivre ma carrière au sein du cabinet d’audit Deloitte Mauritius», ajoute-t-elle. À ses heures perdues, elle aime regarder des émissions de télévision et se tenir au courant de l’actualité économique locale.

Ibrahim Anees Emambuccos : «Je compte travailler encore plus dur»

Ibrahim Anees Emambuccos, 22 ans, est un exemple de courage et de détermination. Il est de ceux qui ne sont pas nés avec une cuillère d’argent dans la bouche mais sa force de caractère a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Habitant de Goodlands, Ibrahim Anees était accompagnée de sa mère, Afsahbee, et de son frère cadet, Ihsaanuddeen. « Ma mère a toujours été à mes côtés. C’est elle qui m’a encouragé à ne jamais baisser les bras malgré l’adversité », souligne-t-il. C’est la troisième fois que le jeune homme se distingue lors de la High Achievers Celebration. Cette année, il est récompensé pour s’être illustré lors des examens d’Advanced Taxation tenus en décembre 2018.

« Je suis certainement très heureux et je compte travailler encore plus dur dans les deux autres papiers qui me restent avant de compléter mes études d’ACCA », dit-il. Titulaire d’un BSc (Hons) Accounting Minor: Finance, Ibrahim Anees soutient qu’il est essentiel que chaque étudiant fasse la part des choses entre les études et les loisirs. « Je suis fan des jeux vidéo mais c’est uniquement à mes heures libres que j’en joue », ajoute-t-il. Il a tenu à rendre hommage à ses grands-parents maternels, Abdool Rashid Goonah et Faroza, ainsi qu’à Idriss Koolmatia.

Faadilah Auckbarally : «Prête à explorer d’autres domaines»

Faadilah Auckbarally, 23 ans, dédie son succès à son défunt père, Yusuf Auckbarally et à sa mère, Sahida Auckbarally qui est femme au foyer. Elle travaille actuellement en tant qu’auditrice. «Comblée de joie et extrêmement reconnaissante d’avoir reçu cet honneur, j’ai le sentiment d’avoir été choisie pour rendre fiers mes parents, mon frère et ma belle-sœur », dit-elle avec beaucoup d’émotion. Pour elle, la comptabilité a toujours été sa passion. «J’ai certainement eu la chance de pouvoir compléter mon ACCA avant de commencer à travailler. Le soutien de ma famille, en particulier de ma mère, a été un bonus pour moi », ajoute-t-elle. Faadilah a de nombreux projets en tête et en tant que débutante dans le monde professionnel, elle souhaite explorer différents domaines pour identifier celui qui correspond le mieux à ses aspirations et besoins professionnels. L’audit est actuellement le domaine qu’elle explore, mais elle voudrait explorer d’autres domaines prochainement. Ses passe-temps préférés: lire et écrire de petits poèmes.

Lishika Mooloo : «Je veux décrocher un doctorat en finance»

Lishika Mooloo, 23 ans, est au septième ciel. Cette jeune professionnelle s’est classée deuxième au niveau mondial. Un exploit qu’elle ne peut oublier et qu’elle dédie à ses parents, Naraindre et Kabita. Elle laisse entendre qu’elle s’est classée cinq fois au niveau national. « Je suis très satisfaite de ma performance. Cela nécessitait beaucoup de sacrifices. Il m’a fallu trois ans et demi pour terminer mes études d’ACCA, ainsi que mon diplôme en finance, » dit-elle.

Actuellement, elle entame son MBA (Master in Business Administration). Elle confie qu’en parallèle avec ses examens d’ACCA, elle avait commencé son MBA. « C’était difficile mais il fallait garder le bon équilibre entre les deux », explique l’habitante de Rose-Belle.

Elle a récemment pris de l’emploi comme experte-comptable chez Trident Trust Company Ltd. Elle voudrait acquérir plus d’expérience et en même temps terminer son MBS. « Je souhaite poursuivre des études pour obtenir un doctorat en finance. Je continuerai à apprendre et à approfondir mes connaissances  », ajoute l’ex-élève de la France Boyer de la Giroday SSS.

Elle conseille aux étudiants de l’ACCA de garder le bon équilibre. « Réviser constamment. N’attendez pas la dernière minute pour réviser. Travailler au maximum des papiers d’examen, » recommande-t-elle.

Aliyah Lall Mahomed : «Je souhaite compléter mes études d’ACCA»

Aliyah Lall Mahomed s’est inscrite au cour de ACCA tout de suite après ses avoir obtenu ses résultats de HSC. Elle travaillait comme comptable et en même temps étudiait pour les examens d’ACCA. À 20 ans, elle souhaite maintenant compléter ses études d’ACCA. «Cette récompense me rend fière et je suis déterminée d’aller plus loin», nous dit-elle. Aliyah a admet que ce n’était pas une tâche facile pour elle de concilier reavail et études mais avec la bonne dose de gestion du temps, selon elle, on peut réaliser tout ce que l’on veut. Aliyah est reconnaissante envers le Créateur, sa famille et ses tuteurs pour son succès. Pendant son temps libre, elle aime faire la lecture, joeur au basket-ball et aux jeux vidéo.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

051219_carburant

Transport de carburant : les premiers camions Safety+ Edition à Maurice

Total Mauritius s’équipe de 12 nouveaux camions-citernes pour le transport de ses produits pétroliers. Ces …