jeudi , 14 novembre 2019
Accueil / People / Abeenaaz Janally, enseignante d’ourdou à la MGSS de Flacq : «J’aime aller voir de l’autre côté de l’horizon»
Abeenaaz Janally

Abeenaaz Janally, enseignante d’ourdou à la MGSS de Flacq : «J’aime aller voir de l’autre côté de l’horizon»

Abeenaaz Janally est enseignante d’ourdou à la Mahatma Gandhi Secondary School à Flacq. Sa plus grande passion est le voyage. Elle a visité la France, l’Angleterre, la Suisse, l’Italie, l’Autriche, l’Allemagne, la Belgique, la Russie, la Turquie, l’Europe centrale, la Réunion et Rodrigues.

Dans le pays qu’elle visite, Abeenaaz Janally aime s’imprégner de sa culture, de son histoire, de sa nourriture, de la mentalité de ses habitants et de son style de vie. Elle s’est fait des amis du monde entier en visitant 27 pays. L’Inde est le pays qu’elle a visité le plus, soit 14 fois.

« Quand vous êtes né dans une île, vous voulez toujours découvrir ce qui se trouve de l’autre côté de l’horizon. J’ai toujours voulu étudier à l’étranger parce que je voulais grandir et découvrir de nouvelles choses », déclare-t-elle. Abeenaaz Janally voyage habituellement seule et des fois avec ses parents. Son dernier voyage a été en croisière avec sa mère. Ses pays préférés se trouvent en Europe.

« Les pays européens ne cessessent de me fasciner », nous confie-t-elle.

« Chaque pays a ses propres spécificités. Ainsi, il y en a qui sont réputés pour leur nourriture, d’autres pour leurs cultures attrayantes, et d’autres pour leurs magnifiques paysages », dit notre interlocutrice. Selon elle, chaque pays provoque en elle une différente émotion. « En Angleterre, le London Eye, Madame Tussauds, Le Méridien de Greenwich, Big Ben, Westminster et beaucoup d’autres m’ont émerveillée. À la Réunion, les paysages m’ont fait plaisir. Avec ma mère, nous avons séjourné dans la belle ville de Saint-Pierre au bord de la plage. J’ai eu la merveilleuse expérience d’être entourée de poissons pendant que je nageais. Nous avons vu le volcan, marché sur de la lave encore chaude même après plusieurs années, vu de belles montagnes, vu des plages de sable noir et nous sommes allés à Cilaos », raconte-t-elle. L’Italie, poursuit-elle, est riche en histoire tandis que la culture russe est l’une des plus riches au monde.

Abeenaaz Janally planifie la plupart de ses voyages en ligne. « Je fais ma réservation avec expatexplore.com. Je contacte les hôtels par courriel et je réserve les visites de mon choix dans les pays où je me rends. J’achète mes billets chez des agences de voyages ou en ligne et je demande un visa », nous explique-t-elle.

Fiche

Nom : Janally
Prénom : Abeenaaz
Date et lieu de naissance : 19 juin, Pamplemousses
Réside à : Pamplemousses

Ma famille…

Situation familiale: Célibataire
Nom et profession de mon père : Hassen Janally, retraité
Meilleur conseil de mon père : Ton éducation est ton plus grand héritage
Nom et profession de ma mère : Afroze Janally, Femme au foyer
Meilleur conseil de ma mère: Ne vous laissez pas intimider par les gens, fais ce que tu as à faire.
Souvenir familial : Avoir mes parents dans l’assistance lorsque je recevais le Women of the Year Awards 2018 100 Most Influential Women
La famille idéale : n’existe pas. On a chacun ses problèmes qu’on doit surmonter. Mais une famille reste soudée en apportant son soutien à ceux qui en ont besoin. La famille c’est partager les bons moments ainsi que les périodes difficiles.

Mes études…

École primaire : Calebasses Government School
École secondaire : Sharma Jugdambi State Secondary School Goodlands
Études tertiaires : Kirori Mal College, Université de Delhi, Jamia Islamia Delhi
Un enseignant à qui je pense souvent: Madame Priscilla Panchoo, mon enseignante de français
Matière (s) préférée (s): l’anglais, le français et l’ourdou
Meilleur souvenir à l’école: Moments passés avec les copines. On organisait des ‘bring and share’.

Ma personnalité…

Mes atouts : Persévérance, résilience et la passion pour essayer des choses nouvelles.
Mes complexes : Ne pas avoir le teint clair, habiter dans un village et non pas en ville mais j’apprends à m’accepter comme je suis et ça me rend plus courageuse.
Mes valeurs : l’intégrité et l’authenticité
Mes phobies : de me retrouver sans aucun soutien des autres, d’être seule
Mes forces : D’être seule, je peux tout faire seule ! Être une femme,
Mes faiblesses : Ne pas trop bien reconnaître les gens qui me veulent du mal. Ne pas pouvoir intégrer un groupe facilement
Mes habitudes : Lecture, faire du thé, allumer des bougies d’aromathérapie, regarder des vidéos sur YouTube, jouer au Monopoly
Mes handicaps : Ne pas pouvoir prendre les bonnes décisions à temps
Son rapport avec les autres : Cordial et respectueux
Ce que je ne dis jamais à personne : Les sentiments que je n’ai pas trop compris au fond de moi-même
Ce dont j’ai honte : De ne pas avoir trouvé la bonne formule pour bien maîtriser mon argent
Mon plus grand succès : La publication de mon livre, Peich O kham, collection de recueils publiée par le President’s Fund for Creative Writing, Ministère arts et culture. Je suis la première mauricienne à avoir publié un livre en ourdou.
Mon plus grand échec. Il n’y a pas d’échec dans la vie, c’est juste une façon pour nous diriger vers notre destin
Mon plus grand défaut : La rancune Ma plus grande qualité : Très généreuse avec mes proches
Ma plus grande déception : Faire du bien à ceux qui m’ont fait du mal
Ma source d’inspiration : Les livres
Ma devise: le monde extérieur est un reflet de notre monde intérieur. Si on veut changer notre vie, il faut commencer par changer nos pensées
Ma plus belle réalisation : Avoir publié mes écrits dans des journaux à travers le monde.
Mon comportement auprès de mes proches : la compassion
Mon rêve le plus cher : Construire ma maison
Comment je vois mon avenir : Une aventure excitante
Comment je vois l’avenir de mon pays : Très brillant

Mes goûts et préférences…

Plat préféré : Fruits de mer
Mon péché mignon : les objets de décoration
Sports pratiqués : la marche
Animal préféré: les chats
Passe-temps : faire des vidéos sur YouTube et Facebook live
Ce que j’aime au quotidien : Trouver à faire quelque chose qui me rend heureuse.
Ce que je déteste au quotidien : Le stress et gérer les émotions des autres

Définitions…

Du succès : C’est à la portée de tout le monde
Du bonheur : Se trouve dans les petites choses
De l’amitié : C’est la sincérité et penser a l’autre
De l’amour : Nous aide à grandir dans la vie
La vie en une phrase : Tout ce qui arrive dans la vie, c’est pour notre bien-être.

Ma vie professionnelle…

Lieu/Année : 2007 Mahatma Gandhi Institute Secondary Educator, Urdu Speaking Union 2008- 2018 Membre du council, Rédactrice en chef Sada E Urdu,
Pour être productif : S’entourer avec des gens qui ont la soif d’accomplir de belles choses dans la vie.
Le patron idéal : Un leader, un Mentor qui sait communiquer la vision de l’organisation
Un job de rêve : Travailler à la télé
Mes ambitions : Motiver les femmes à se lancer davantage corps et âme dans le monde du travail et surmonter ses propres limitations.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Fadilah Mooraby

Fadilah Mooraby lance son second livre à Londres : les Anglaises de plus en plus attirées par la cuisine mauricienne

La célèbre chef cuisinière, Fadilah Mooraby, ne finit pas de faire parler d’elle. Le samedi …