jeudi , 23 mai 2019
Accueil / Rencontre / Abedeen Chamroo, informaticien : «On assiste à un exode de cerveaux mauriciens en informatique»
Abedeen Chamroo

Abedeen Chamroo, informaticien : «On assiste à un exode de cerveaux mauriciens en informatique»

Abedeen Chamroo est informaticien.  Son entreprise, LOG IN, ambitionne d’être le partenaire informatique pour une entreprise qui nécessite un système de points de vente, de stock et de comptabilité.  Rencontre.

Au sens propre  du terme, l’informatique est la gestion de l’information. Ainsi, le travail d’un programmeur comprend aussi une bonne partie de la gestion des finances d’une entreprise. Par exemple, un ticket de caisse, un ticket de bus, voire un Epin. Bref, la comptabilité des commerces. « Ma compagnie LOG IN s’occupe de la technologie entourant cette comptabilité, » explique d’emblée Abedeen Chamroo. Quelle machine va stocker, compiler et transporter ces données de l’entreprise, afin que l’on puisse la gérer plus facilement? L’informaticien nous donne l’exemple d’une voiture pour mieux comprendre. « Ce que le public voit, c’est une belle voiture, mais ce qui importe, ce sont des systèmes de traction, de suspension, de freinage, de démarrage parmi d’autres, » souligne-t-il.  De même, poursuit Abedeen, quand le public voit une caisse enregistreuse,  en fait, c’est un ensemble de logiciels, de matériels, et de systèmes de communication qui gravitent autour d’un serveur.

La gestion que LOG IN et Business Accounting apporte à la communauté des hommes d’affaires, selon ce dernier, est considérable. « Le contrôle est très important. Si l’on ne sait pas où l’on va, on est sûr d’arriver ailleurs. Avec le contrôle, aucune compagnie, ni même aucun empire ne peut s’écrouler, » précise-t-il. Autrement dit, LOG IN vend des systèmes de points de vente, ou ‘Point of Sale’ (POS) qui raccordent les partenaires en affaires avec la technologie. « Sur mon portable, j’ai ma balance en banque sur MCB Juice. Il faut donc que sur mon portable j’aie ma balance dans ma caisse de mon magasin. C’est ce que propose le système ‘POS’ de LOG IN, » nous explique-t-il.

Comme quoi, LOG IN peut s’enorgueillir et être fier d’avoir lancé Smartpay et Business Accounting, et ce depuis l’an 2000. En 2017 également, le Mauritius Research Council a financé son projet Business Accounting et validé celui-ci comme étant innovant et futuriste.

Le rôle d’Infotech

« Infotech a été pour LOG IN une occasion de démontrer son système de comptabilité et son système de points de vente. Nous avons fait des démonstrations spécifiques pour les pharmacies, les restaurants, les supermarchés, les entreprises de distribution, les coopératives, ainsi que les quincailleries, » ajoute notre interlocuteur. Selon lui, une centaine de personnes ont démontré leur intérêt à cet effet. Se remémorant du premier salon Infotech en 1990,  Abedeen Chamroo affirme qu’il n’y a pas eu beaucoup de concepteurs mauriciens de logiciels.

« La technologie est en constante évolution »

À  son avis, on assiste à un exode de cerveaux en informatique, non pour un eldorado quelconque, mais pour fuir un domaine instable. Les jeunes n’ont pas la patience d’apprendre. On peut ainsi parler des ordures du savoir : tout est bon pour la poubelle après 6 mois. L’informaticien nous avertit que le coût de cette accumulation de connaissances périmées pour l’économie mauricienne est énorme. « On assiste également à l’éclipse du bon sens par une invasion de technologies insaisissables. Par exemple, on entre son code secret à la caisse, sous l’œil vigilant d’une caméra de surveillance qui regarde le mouvement de votre doigt. Pour réussir,  selon lui, il faut suivre les amis de Rodrigues et se dire « Nous avons notre propre spécificité ». « Essayer d’être Européen ou Singapourien à Maurice risque de nous voir virer un jour et être hors-circuit», fait-il ressortir.

LOG IN

La compagnie LOG IN existe depuis 1991. Après l’écroulement d’IBL Informatique, où il travaillait précédemment, Abedeen Chamroo a fondé sa propre société. De formation universitaire en mathématiques (Montpellier), il a rejoint la révolution informatique des années 1980, et a fini par se lancer dans l’entreprenariat à une époque où très peu était dit sur les embûches d’une nouvelle entreprise. Tout change si vite en informatique que pour tout oublier et tout réapprendre demande une patience surhumaine.

Outre la disparition d’IBL Informatique, d’autres ont connu le même sort: Currimjee Informatique, Byte in, Microwise, Megabyte, Game, parmi d’autres. Ses idées innovantes ont fait l’actualité au fil des années. Budgetfax fut lancé en 1998. Le site web de la municipalité de Quatre Bornes fit l’actualité (et fut même l’objet d’un éditorial) en 2005. Quick-refill.com fut lancé en 2011. La participation d’Abedeen Chamroo à l’élaboration de la stratégie nationale pour le secteur du logiciel en 2016 marque une étape importante pour LOG IN.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Hafiz Faiz Rasool

Hafiz Faiz Rasool, docteur en ‘Quranic Sociology’ : «Le Coran dispose de toutes les réponses aux problèmes de société»

C’est pour la troisième année consécutive que le Dr Hafiz Faiz Rasool, d’origine pakistanaise, dirige …