mardi , 22 août 2017
Accueil / Actualités / A Vallée Pitot : le collège Aleemiah distribue des vivres
310517_aleemiah

A Vallée Pitot : le collège Aleemiah distribue des vivres

Le mercredi  24 mai, à la masjid Eid Gah de Vallée Pitot, l’Association des parents et enseignants du collège Aleemiah a procédé à une distribution des vivres pour le Ramadan.

Les enseignants, les élèves  du collège avec la collaboration des parents   ont  tous  contribué financièrement à cet effet. Ainsi, quelque 175 familles  au bas de l’échelle  sociale  résidant  dans cette région, ont reçu  des vivres d’une valeur de Rs 2 500 par famille. C’est pour la deuxième fois que  cette association a  distribué des vivres  dans la région de Vallée Pitot.    Zaheeda Owasil et Siddiqa Sairally les deux enseignantes et responsables du projet, nous expliquent le choix de la région. «Nous avons choisi cette zone pour la deuxième fois car en 2015 lors de notre première distribution nous avons  remarqué  que des nombreuses personnes sont dans le besoin. Conscientes  du fait que ces familles vivent dans la pauvreté, nous avons voulu  leur apporter notre soutien, selon nos moyens pour leur procurer de la nourritures. Nous espérons que cela va leur permettra de passer  un meilleur Ramadan », disent-elles.

Elles ajoutent que leur association aurait souhaité pouvoir le faire chaque année au lieu de tous les deux ans.  Mais  elles ont préféré le faire  de cette manière pour que les défavorisés soient mieux préparés avec suffisamment de vivres pour de vivre un bon Ramadan.

Elles tiennent à remercier  les élèves (filles) de Lower VI, pour leur  précieuse collaboration et leur participation à ce projet.  Elles méritent toutes sans exception d’être mentionnées pour leur participation. Elles ont préparé  les vivres pour la distribution. « Les filles de Lower VI ont  tenu à confectionner elles mêmes les petites cartes  pour les  personnes méritantes  qui les ont présentées  le jour de la distribution pour obtenir leurs cadeaux », confient-elles.

Il importe de souligner que le Collège Aleemiah a pour  but d’inculquer les valeurs, dont le partage, comme nous l’a enseigné notre prophète Muhammad (saw). Les responsables remercient la direction de l’Eid Gah, particulièrement Jan Mohammad et aussi tous ceux qui ont apporté leur soutien moral, spirituel et financier.

Babhi Sara Maderbux, 68 ans. Elle  souffre de l’asthme et suit des traitements à l’hôpital. Elle est très heureuse de recevoir ces vivres en cette période de Ramadan. «Pour moi c’est plus que j’espérais. Je vis seule, je remercie tous ceux qui nous ont aidés. Qu’Allah verse ses bénédictions sur eux  pour leur grande générosité. Avec  les nourritures que j’ai reçues cela va me permettre d’économiser sur ma pension »

Kairoon karimbaccus, 90 ans. Elle habite  la région et vit avec ses enfants. «C’est un soulagement pour moi et pour ces nombreuses  familles. Cela va certainement  me permettre de passer un Ramadan en toute tranquillité. Je vais faire beaucoup de doahs pour ceux qui nous ont donné ces vivres », dit-elle.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

210817_hadj2017

Grosse affluence pour le départ des hadjees

Une grosse foule s’est déplacée jeudi à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam pour le départ du …