mardi , 22 octobre 2019
Accueil / Actualités / Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»
Me Assad Peeroo
Me Assad Peeroo. Sajinaz s’est dissociée des activités de son époux

Elle a obtenu la liberté conditionnelle – Assad Peeroo : «Sajinaz Muhammed n’est pas une terroriste»

Sajinaz Muhammed, soupçonnée d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sue le réseau social Facebook, a obtenu la liberté conditionnelle dans l’après-midi du vendredi 17 mai après une motion formulée par son avocat, Me Assad Peeroo. Elle devra s’acquitter d’une caution de Rs 10 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 35 000.

Me Assad Peeroo a avancé l’argument à l’effet que sa cliente a coopéré avec la police et qu’elle n’est pas «computer literate». L’avocat a laissé entendre en cour que sa cliente n’était pas au courant des agissements de son époux, Feizal Muhammed, et que ses fréquentations lui étaient inconnues. « Ma cliente n’est pas une terroriste », dit-il.

Il a indiqué aux enquêteurs de la Cybercrime Unit qu’aucun des courriels faisant état de menaces n’a été envoyé de l’adresse de sa cliente. L’enquête a duré pendant trois jours et Sajinaz Muhammed a eu à répondre à plus de 150 questions des enquêteurs. Une descente des lieux  a été organisée en sa présence et son téléphone portable a été minutieusement décrypté par les spécialistes de la Cybercrime Unit. Selon Me Assad Peeroo rien de compromettant n’a été retrouvé chez Sajinaz Muhammed. « Ma cliente n’est pas une terroriste. Elle sera blanchie dans cette affaire », soutient l’avocat.

Par contre, Feyzal Muhammed, l’époux de Sajinaz, se retrouve dans de sales draps. Il est maintenu en détention depuis le 4 mai et fait l’objet de 24 cas liés à des menaces terroristes sur Facebook.
Le couple Muhammed est soupçonné d’être à l’origine des menaces d’attaques terroristes sur le centre commercial de Bagatelle et les mairies de Port-Louis et Quatre-Bornes en juin 2018. Les limiers soupçonnent aussi que Feyzal et son épouse Sajinaz auraient agi en réplique aux attaques de vandalisme perpétrés à la musjid- E-Quba située, à  Rivière-Citron, Pamplemousses, au mois d’avril 2019. Des panneaux de vitres avaient volé en éclats, des cocktails Molotov avaient été lancés et des inscriptions peintes sur le mur.

Feyzal Muhammed, qui habite Coromandel,  nie toute implication dans les actes liés au terrorisme. Le jeudi 16 mai il a affirmé en cour qu’il n’avait jamais demandé depuis son arrestation à ce que son passeport lui soit restitué dans le but de partir en voyage.

Feyzal Muhammed est lecturer à temps partiel. Il enseigne l’histoire et la sociologie. Il participe souvent à des séminaires dans plusieurs pays arabes, dont l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Oman.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

MMM

MMM : le BP finalise la liste des candidats

La liste des 60 candidats du Mouvement Militant Mauricien (MMM) pour les prochaines élections a …