mercredi , 13 décembre 2017
Accueil / Actualités / À l’initiative d’Al-Ihsaan : dernière collecte pour les réfugiés Rohingyas
Rohingyas

À l’initiative d’Al-Ihsaan : dernière collecte pour les réfugiés Rohingyas

Le peuple mauricien n’a jamais hésité à aider les démunis et autres réfugiés. Ainsi, beaucoup de nos compatriotes se sont rendus au Bangladesh ces derniers mois pour aider les réfugiés Rohingyas. L’équipe d’Al-Ihsaan menée par Shakeel Anarath y a fait le déplacement.

Shakeel Anarath était à sa deuxième visite  au Bangladesh la semaine dernière. Il nous a déclaré que son organisation, Al-Ihsaan, a commencé la construction d’une mosquée et d’une madrassa dans le camp des réfugiés de Balu Khali. 175 étudiants se sont inscrits à la madrassa parmi lesquels beaucoup d’orphelins. La madrassa fonctionne pendant toute la semaine à partir de 8h30 jusqu’à 16h30. Le Maulana Mohammad Noor de la Birmanie  dirige les swalaat. Il est responsable de la madrassah  avec l’aide de cinq autres Mudarris. Le programme comprend la lecture du Quran, le Hifz et la formation islamique. Toutefois, il reste beaucoup à faire pour terminer la construction de la mosquée.

En outre, les camps médicaux fonctionnent sur une base de cinq jours par semaine. Avec l’aide de l’organisation « One Life Global Welfare » basée en Angleterre, quelque 600 patients consultent des médecins  tous les jours. Les associations sociales mauriciennes telles que «Ensemble nous nous soucions», «Coffret cadeau pour la Syrie» et «M Kids» apportent leur aide aux refugiés des camps médicaux.

Service funéraire

Shakeel Anarath envisage de dispenser un service funéraire gratuit après avoir vécu une expérience très émouvante au camp de Thain Kali. Une vieille femme de 88 ans est morte le matin et ce n’est que le soir qu’on a pu accomplir  ses rites funéraires. Le puits d’où provient de l’eau est loin. Il a fallu aux réfugiés au moins plus d’une heure pour aller dans les villages voisins pour acquérir le nécessaire pour le Janazah et le Kaffan.  « Nous avons dû marcher dans une rivière sale pour porter le cadavre, » raconte-t-il ému. Il s’apitoie aussi sur les conditions de vie
des réfugiés.

Des scènes pitoyables

Notre interlocuteur a vu une petite fille qui mangeait un morceau de pain. Il a appris plus tard que la petite fille âgée de trois ans était orpheline puisque ses parents avaient été tués  au cours du génocide. Une veuve qui portait trois jeunes enfants l’avait emmenée avec elle pour lui sauver la vie. Il n’a pas pu retenir ses larmes quand il lui a donné à manger de ses propres mains.

Il était parti à la rencontre d’une vieille dame âgée de 107 ans. Elle est très souffrante. Shakeel nous demande de prier pour qu’elle se rétablisse. Toutefois, il salue le courage de la vieille dame  qui avait voyagé dans des conditions très pénibles pour arriver jusqu’au camp. « Ces gens sont très courageux malgré toutes ces difficultés. Ils n’abandonnent jamais leur foi en le Créateur. Ils méritent notre appréciation, » estime Shakeel.

Dernière collecte

Al Ihsaan organise une dernière collecte pour les réfugiés Rohingyas et ce jusqu’à la fin de décembre. Les fonds iront particulièrement  aux camps des refugiés. En outre, les gens pourront acheter un coupon de Rs 500 pour un repas complet pour une famille ou un coupon de repas chaud d’une valeur de Rs. 100 pour une personne. Pour rappel, de nombreuses autres photos et vidéos peuvent être consultées sur la page Facebook du Al-Ihsaan Islamic and Funeral Centre à Plaine-Verte. On peut aussi prendre contact avec Shakeel Anarath sur le numéro: 54211761 pour plus de renseignements.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

négligence médicale alléguée

Négligence médicale alléguée : Farha perd ses jumelles après 8 mois de grossesse

À l’hôpital Dr Jeetoo où on lui a affirmé le mardi 30 novembre que ses …