vendredi , 23 juin 2017
Dernières Nouvelles
Accueil / Actualités / À Ilford dans la banlieue est de Londres : un couple mauricien attaqué en pleine rue
120617_yahta_rehana

À Ilford dans la banlieue est de Londres : un couple mauricien attaqué en pleine rue

Rehana 46 ans, et son époux, Yahya, 48 ans, ont frôlé la mort dans l’après-midi du 18 mai quand un fanatique anglais leur  a assené des coups de couteau alors qu’ils passaient devant un arrêt d’autobus.

Rehana et son mari se rendaient sur leur lieu de travail vers 5h00 du matin près d’Ilford, ville anglaise se trouvant dans la banlieue est de Londres lorsqu’ils  ont été attaqués par un homme qui se tenait sur l’arrêt d’autobus.  « Mon époux et moi passions devant lui quand il a empoigné mon mari par le cou et a commencé à lui donner des coups de couteau au corps »,  raconte Rehana.

Yahya s’est mis à crier à sa femme de s’en aller de là.  « Sauve toi Rehana Sauve toi… », a-t-il lancé Yahya à son épouse. Yahya s’est débattu,  s’est dégagé de l’étreinte de son agresseur et a commencé à courir comme Rehana. Au cours de sa fuite, celle-ci est tombée au sol et s’est fait mal au menton. Sans perdre de temps, l’inconnu a sauté sur Rehana, qui portait une abaya et un hijab et a commencé à lui donner des coups de couteau au ventre. « Quand l’agresseur s’est rendu compte que  je portais un blouson épais et que la lame de son couteau était trop courte,  il a commencé à m’attaquer au visage », poursuit Rehana,Au même moment, en voyant arriver une ambulance, l’individu a commencé à s’enfuir.

Mais quand il a vu l’ambulance poursuivre sa route, il est retourné à la charge. Fort heureusement mari et femme  ont réussi à grimper dans un bus. Le conducteur, ayant vu tout ce qui leur est arrivé, a fermé la portière  et est allé au poste de police où ils ont reçu les premiers soins.  La police les a emmenés à l’hôpital en ambulance sous escorte policière. à l’hôpital où ils ont passé 4 heures, la police  a assuré leur sécurité. Gravement blessée Rehana a dû subir une intervention chirurgicale. En outre ses blessures à la bouche et aux lèvres ont nécessité la pose de plusieurs points de suture.

Rehana après l’agression
Rehana après l’agression

Traumatisée par la sauvage agression dont elle a été victime, Rehana a peur de sortir seule de la maison. “Nous ne nous sentons pas en sécurité depuis deux semaines. Surtout après l’attentat de London Bridge. Nous avons vu la mort de près et grâce à notre Créateur nous avions pu avoir la vie sauve”, nous dit Rehana.

Rehana et Yahyah ont retenu les services de Me Bushan Deepchand de Lambeth Solicitors qui suit de près cette affaire. Ils comptent obtenir réparation. devant le Criminal Injury Board.
Sollicité pour une reaction, Me. Bushan Deepchand nous explique qu’il y a beaucoup d’attaques racistes contre les immigrés asiatiques ces derniers temps en Angleterre. La police a confirmé  le vendredi 9 juin 2017, qu’il y a eu une agression de la même nature au même endroit. Elle pense que le même homme en a été l’auteur d’après son signalement au même poste de police. “Il semble que l’agresseur de ma cliente est toujours en liberté. Il y a eu d’autres attaques racistes, impliquant d’autres Mauriciens au Royaume-Uni. Dans certains cas il y a eu aussi des attaques à l’acide contre les immigrés”, nous dit l’avocat.

“Une autre femme mauricienne a été frappée parce qu’elle portait un hijab. Je lance un appel à tous les Mauriciens s’ils ont des proches en Angleterre de les informer d’être prudents et de s’assurer qu’ils ne sont pas suivis quand ils marchent et même quand ils circulent en voiture. Surtout celles qui portent le voile, ‘’ ajoute Me Deepchand.

Ce dernier nous explique que les auteurs de ces attaques racistes sont des Anglais et ils ont même placardé des messages de menace sur la maison des immigrés. “La police britannique travaille d’arrache-pied pour retrouver les suspects. Entretemps la plus grande vigilance est recommandée”,  dit encore l’avocat.

Commentaires

A propos de Reshad Toorab

Ceci peut vous intéresser

Les médecins et les bénévoles de la mosquée Umarain et de la SJFM

‘Medical Check-up’ à la mosquée Umarain

« Pendant le Ramadan, beaucoup de personnes ont tendance à négliger leur santé et délaisser leurs …