vendredi , 23 août 2019
Accueil / Actualités / À Floréal : l’indépendance du Pakistan commémorée à Maurice
indépendance du Pakistan

À Floréal : l’indépendance du Pakistan commémorée à Maurice

C’est dans une l’ambiance conviviale que la célébration du 72e anniversaire de l’indépendance du Pakistan a été célébrée cette année au haut-commissariat du Pakistan, à Floréal, le mardi 14 août. Une réception a eu lieu en présence de plusieurs invités et de ressortissants pakistanais vivant à Maurice qui ont assisté solennellement à une cérémonie de lever du drapeau.

Le programme a débuté avec la lecture d’un verset du Saint Quran et la récitation de Naat-e-Rasool, suivi du message officiel du Premier ministre pakistanais, Nasir-ul Mulk, lu par le chargé d’affaires, Zahid Ahmed Khan Jatoi «  Le 14 août nous rappelle la lutte démocratique épique de nos ancêtres pour obtenir une patrie distincte pour les musulmans du sous-continent où ils pourraient façonner leur vie selon les valeurs religieuses, culturelles et sociales », a-t-il déclaré.

Dans le message, le ministre pakistanais a aussi relevé les contributions exemplaires du Quaid Ali Jinnah et du Dr. Allama Mohammad Iqbal pour l’établissement d’une communauté musulmane florissante qui est devenue une réalité grâce à une patrie séparée.

Lors de son allocution, le  Dr Syed Rizwan Ahmed, haut-commissaire pakistanais à Maurice, a estimé que c’est un honneur pour lui que son pays se soit associé à Maurice depuis la création du Pakistan en 1947. «La fête nationale est célébrée dans le but d’éduquer la société, en particulier la nouvelle génération, sur l’objectif et la lutte pour la création du Pakistan. Je pense que l’objectif consistant à développer le pays et à raviver son passé glorieux ne peut être atteint que si nous travaillons de manière résolument indépendante en mettant de côté nos intérêts personnels », a-t-il lu dans le message du président de la république du Pakistan, Mamnoon Hussain.

C’était un moment de grande joie au siège de l’ambassade. Un gâteau décoré spécialement pour cette fête avec le drapeau du Pakistan a été coupé symboliquement en présence des expatriés pakistanais. Les enfants ont participé activement aux célébrations traditionnelles en entonnant des chansons folkloriques. Ils ont reçu des cadeaux et ont été très applaudis pour leur prestation. La cérémonie a pris fin par un somptueux déjeuner typiquement pakistanais.

Témoignages

Suhayl Saeed, 7 ans à Maurice

Suhayl Saeed, expatrié pakistanais, a été consultant au ministère des Finances et  depuis quelques années il s’est mis à son propre compte. Il est marié et est père de trois enfants. « Il est toujours bon de revoir vos compatriotes. Pour moi, c’est une occasion de rencontrer les autres Pakistanais vivant à Maurice et de partager avec eux mon expérience acquise ici », dit-il. Le seul inconvénient, poursuit-il, en dépit de son long séjour à Maurice, il ne peut pas parler couramment le créole. La raison ? Il converse principalement en anglais avec les clients et en ourdou à la maison.

Qari Naeem-ul Haq, 14 ans à Maurice

Qari Naeem-ul-Haq, connu à travers l’île Maurice pour sa voix mélodieuse et son style unique de récitation de naat, était venu à l’île Maurice en 2004. Il s’est marié à Maurice et agit comme Imam à Glen Park, Vacoas. « Nous les Pakistanais, nous aimons les gens et partageons l’amour et la fraternité. C’est un jour symbolique pour tous les Pakistanais à travers le monde pour symboliser notre liberté », affirme le religieux. Qari Naeem ul Haq a également accompagné les petits pour réciter la chanson patriotique « Jeevay Pakistan ».

Tahoorah Hassan moins de 2 ans à Maurice

Tahoorah Hassan s’est déplacée de Port-Louis uniquement pour ne pas rater l’occasion en or de rencontrer ses compatriotes pakistanais et vivre cette ambiance extraodinaire. Elle accompagne son petit ange, Ayezah, qui est âgé de 5 mois et son époux, Zayd Bautaully. « Ce jour signifie beaucoup pour nous les Pakistanais car nous avons appris à respirer la liberté ce jour-là », se réjouit-elle. Son époux, qui est policier, a dû faire un changement d’horaire de travail pour faire plaisir à sa tendre moitié. «Je me fais un devoir d’emmener ma femme à cette fête quoique pour moi c’est un peu nouveau. Cet environnement la rend heureuse, c’est pourquoi je ne peux pas me permettre de rater cette célébration », précise Zayd.

Mohammad Naushad, Mauricien

Mohammad Naushad n’est pas Pakistanais, mais cela ne l’empêche pas de célébrer chaque année l’indépendance de ce magnifique pays qu’il a visité au moins quatre fois. Sa première visite au Pakistan était en 2014 lorsque son fils, Muraad Naushad, avait remporté un billet pour se rendre dans ce pays en raflant le premier prix de l’émission Aqeedat Ke Phool, organisée par la MBC. Mohammad Naushad et son épouse ont ainsi saisi cette occasion pour accompagner leur fils au Pakistan. « J’étais émerveillé par la beauté de ce pays lors de ma première visite », déclare-t-il. Depuis, il participe à cette célébration chaque année.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

Pakistan

72e anniversaire d’indépendance du Pakistan : ambiance empreinte de patriotisme

C’est sous une pluie fine que le haut-commissaire du Pakistan, le Dr Syed Rizwan Ahmed, …