vendredi , 17 mai 2019
Accueil / Actualités / À Dubai – Tribulations de Shameem Korimbocus : Soodhun serait intervenu pour qu’il ne soit pas déporté
Shameem Korimbocus

À Dubai – Tribulations de Shameem Korimbocus : Soodhun serait intervenu pour qu’il ne soit pas déporté

Rebondissement dans l’affaire Shameem Korimbocus, ce Mauricien vivant à Dubaï. Le député Showkutally Soodhun serait intervenu afin que celui-ci ne soit pas déporté. C’est du moins ce qu’on peut entendre sur une bande sonore actuellement en circulation. 

Cette bande sonore d’une durée d’une minute et 54 secondes est, en fait, une conversation téléphonique qu’aurait eue Nazir Abdoola, aussi connu comme « Nazir de providence » lors des émissions radiophoniques, avec ce qui semble être la voix du député Showkutally Soodhun.

Dans un premier temps, Nazir Abdoola explique à Showkutally Soodhun que Shameem Korimboccus avait du mal à croire que c’est lui (ndlr. Showkutally Soodhun) qui soit intervenu en sa faveur. « La oci li pa croir couyon la, mo avoy li f… », devait rétorquer la personne à l’autre bout du fil. Celui-ci explique alors comment il est intervenu auprès d’ « enn bon camarad » pour que Shameem Korimbocus ne soit pas déporté.  « Mone dire li get sa.. Donn li enn warning mai pas déporte li. Si déporte li là, li pou vinn enn boug misérab ek personn pas pou donn li travay », peut-on entendre sur la bande sonore.

Nazir Abdoola devait ensuite remercier son interlocuteur, ce à quoi ce dernier a répondu : « Oui be couyon la, foder li faire attention ». Et de faire ressortir qu’il ne connaît pas Shameem Korimbocus mais qu’il est quand même intervenu. « Moi mone dire toi, mo pas cone li. Get comier kitsoz to dire moi fer mo fer. Aveuglement mone fer li. Selmen pas dire personn Maurice ein », demande la personne avant de mentionner le nom de celui à qui il se serait adressé.. un certain « Al … » .

Sollicité pour une réaction, le député Showkutally Soodhun n’a pas souhaité faire de commentaires.

Appel des autorités dubaïotes

C’est ce mercredi 7 novembre que Shameem Korimbocus a reçu la visite d’officiers des services secrets de Dubaï. Une semaine plus tôt, il avait reçu un appel des autorités dubaiotes lui demandant de se rendre au poste de police de Deira. Ce qu’il n’a pas jugé sérieux. Les autorités de Dubai l’ont ainsi convoqué afin qu’il fournisse des explications sur ses vidéos de nature critique contre le gouvernement de Maurice sur Facebook. Il a failli être déporté ce jour-là. Il a dû signer un avertissement en écrit pour cesser de poster des critiques contre le gouvernement mauricien à partir des territoires des Émirats arabes unis. Désormais, Shameem Korimbocus  ne  postera plus des vidéos et des opinions anti-gouvernementales de Dubaï.

En effet, ce Facebookeur plus connu comme « Onenonly » parmi les internautes, postait souvent des vidéos caricaturales contre les membres du gouvernement notamment le député Showkutally Soodhun sur sa page Facebook « La vérité ki pou deranz zot ». C’était bien lui qui est à l’origine de l’expression « Sheikh Menteur » à l’encontre de Showkutally Soodhun.

Le Premier ministre dément

Le Premier ministre a tenu à démentir vendredi soir lors d’une fonction à Melrose que le PMO soit intervenu auprès de Dubaï pour déporter Shameem Korimbocus. « Il n’y a eu aucune initiative de la part du Prime Minister’s Office (PMO), ou d’une quelconque autre autorité locale, pour intervertir auprès du gouvernement de Dubaï pour prendre de telles actions, » précise-t-il. Pravind Jugnauth a rassuré les  Mauriciens que ce ne sont que des faussetés.

Samedi, lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, le député Zouberr Joomaye a repris les propos du Premier ministre, qualifiant cette action « d’un coup monté » dans le but de ternir l’image du pays. « Cette fausse nouvelle a été reprise par la presse où supposément la police dubaïote a interrogé ce Mauricien et menacé de le déporter. Nous mettons en doute les propos de cette personne. C’est un coup monté pour dénigrer le gouvernement, ternir l’image du pays et du gouvernement. Nous savons qui sont les personnes qui sont derrière ce coup. Ils veulent compromettre la relation avec un pays ami comme les Emirats Arabes Unis. C’est totalement irresponsable de la part de ces personnes qui veulent impliquer les deux gouvernements dans une controverse qui n’aboutira à rien », lance-t-il.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

eau

L’eau : une source vitale à ne pas négliger !

Pendant le mois du ramadan, les organismes du corps sont mis à l’épreuve. Donc, il …