mercredi , 26 avril 2017
Accueil / Rencontre / À 90 ans, Adam Hossenally accomplira l’itekaaf pour la 25e fois
Adam Hossenally

À 90 ans, Adam Hossenally accomplira l’itekaaf pour la 25e fois

Adam Hossenally est l’exemple à suivre. à bientôt 90 ans (16 juillet), il est en retraite spirituelle pour la 25ème fois. De plus, il n’a jamais raté un jour de jeûne. Mieux, il compte continuer sur la même voie  aussi longtemps que sa santé le lui permet.

Assis dans son salon, Bhai Adam attendait impatiemment notre arrivée pour nous parler de ses 25 années d’itekaaf. Dès que nous sommes entrés dans la petite pièce, le vieil homme nous montre le lieu où il prie. Deux chaises sont installées sur un tapis. Sur la première, il s’assoit pour prier et sur la deuxième il a posé des livres, dont celui de la biographie du prophète Muhammad (pssl).

« Ma spiritualité est ma source de vie. Je consacre tout mon temps au Créateur et à Son Prophète (pssl) », dit-il d’emblée. Sa fille, Nimma relate qu’il est très spirituel et ce depuis sa jeunesse. « Quand il était jeune, il ne ratait aucune de ses prières. Et depuis qu’il est à la retraite, il consacre tout son temps aux prières et à la lecture du Coran et autres livres sur l’Islam », dit-elle.  Adam nous montre des papiers collés sur le mur. L’un d’eux porte les 99 noms d’Allah qu’il récite matin et soir.

À 90 ans, il observe le jeûne

Malgré ses 90 ans, Adam jouit d’une bonne santé. Sa fille, Nimma, souligne qu’il ne souffre ni d’hypertension ni de diabète. « Mon père ne souffre d’aucune maladie sauf de douleurs. Il a été victime de plusieurs accidents et il est souvent tombé, mais il en est toujours sorti sain et sauf. Après un grave accident, il a eu 14 points de suture à la tête, mais les plaies ne l’ont nullement affecté », explique Nimma.  Depuis sa jeunesse à ce jour, Adam n’a manqué aucun jeûne. « Ma bonne santé est un cadeau du Créateur. Alors, pourquoi ne dois-je pas jeûner pour Lui ! Tant que mon état de santé me le permet, je jeûnerai », dit-il.

Adam vit seul dans sa maison. Son épouse, Kairounessa est décédée il y a huit ans. Une de ses filles habite à l’étage alors que les trois autres enfants vivent ailleurs. Adam prépare lui-même son sehri (repas du matin). « J’achète mon pain la veille. Pour le sehri, je mange du pain, avec du beurre et du fromage, une banane et je bois du thé. Pour la rupture du jeûne, je consomme une datte et de l’eau à la mosquée. Après les prières du maghrib, je rentre à la maison pour prendre le dîner », dit-il.

Adam accomplit ses prières à la mosquée Shawkat-E-Islam et il s’y rend quotidiennement en marchant. « Je suis toujours capable de marcher, avec l’aide de ma canne. Donc, je me débrouille pour aller à la mosquée », précise-t-il. A noter qu’il accomplit toutes les prières de Taraweeh.

25ème Ittekaaf

Adam a accompli l’ittekaaf pendant 24 années consécutives. Ce dimanche après-midi, il s’apprête à accomplir sa 25ème retraite spirituelle à la mosquée Shawkat-E-Islam à Plaine-Verte. « Depuis la création de cette mosquée, j’y ai accompli l’ittekaaf. Et tant que je le pourrai, je continuerai à l’accomplir », nous confie le vieil homme.  Bhai Adam relate que c’est en écoutant des causeries et  autres récits et hadiths qu’il a compris les bienfaits de l’ittekaaf. « J’ai alors décidé de le faire. Tous les ans, je me fais un devoir de l’accomplir. C’est un présent que le Créateur m’a offert. L’Islam est une beauté et mon devoir est de me consacrer à l’adoration d’Allah. Je suis tellement heureux de ce que le Créateur m’a offert », dit-il  pris par l’émotion, les yeux remplis de larmes. Pendant l’ittekaaf, Bhai Adam consacre son temps aux prières, à la lecture du Coran et des livres islamiques.

 


 

Deux Hadj et six Umrah

Bhai Adam a accompli le Hadj à deux reprises. Le premier en 1979 lorsqu’ il est parti seul et le deuxième des années plus tard avec son épouse. De plus, le vénérable vieillard a accompli six fois l’Umrah. « Il a accompli quatre Umrah de quinze jours et deux Umrahs de Ramadan, son dernier umrah remonte à mars/avril 2016 », indique sa benjamine, Aisha.

 


Plusieurs métiers

Né à Calebasses, Adam est venu s’installer à Plaine-Verte, avec ses parents, alors qu’il n’avait que quatre ans. Il a abandonné les études après le CPE et  a fait plusieurs métiers : charretier, aide-chauffeur employé de la municipalité, entre autres. A l’âge de 20 ans, il s’est engagé dans l’armée. Il y a travaillé en 1946, 1949, 1951 et 1954, comme cuisinier, responsable du stockage de carburants, chauffeur de camion, escorte, entre autres. Bhai Adam a eu la chance de visiter plusieurs pays  durant les années de guerre , dont la Palestine, l’Egypte, entre autres.   En 1954, il se marie. « J’ai quitté l’armée pour vendre des rotis. Mon épouse m’a accordé son soutien et nous avons démarré notre petit commerce. Je me souviens toujours que nous nous levions à 3 heures du matin pour préparer des rotis et du curry. Ensuite, j’allais les vendre en plusieurs endroits, notamment dans les écoles, à l’hôtel Crystal Palace, aux Casernes Centrales, entre autres. J’ai pratiqué ce métier pendant 42 ans, jusqu’à ma retraite », relate Adam.  Bhai Adam a épousé Kairounessa, plus connue sous le nom de Gauri. Le couple a quatre enfants, Raouf (61 ans), Nimma (60 ans), Rajack  (59 ans) et Aisha (48 ans), neuf petits-enfants et 16 arrière-petits-enfants.

Commentaires

A propos de Nasreen Mungroo-Keramuth

Ceci peut vous intéresser

dadi-jaleeka

À 100 ans, Jaleeka Oozeer accomplit toujours le namaz

Joyeuse et guillerette, Jaleeka Oozeer, née Tuffail, a soufflé ses cent bougies le 7 janvier …