lundi , 25 septembre 2017
Accueil / Actualités / À 85 ans, Rajack Jaunoo ira à la mecque : «Mo pe alle hadj avec mo pension et mo l’économie»
Bhai Rajack en compagnie d’une proche
Bhai Rajack en compagnie d’une proche

À 85 ans, Rajack Jaunoo ira à la mecque : «Mo pe alle hadj avec mo pension et mo l’économie»

En dépit de son âge avancé, Bhai Abdool Rajack Jaunoo, 85 ans, habitant de Plaine des Papayes, sera du voyage pour accomplir le hadj cette année en compagnie de son fils Ikbal, de sa belle-fille Nazila et de sa fille Nawsheen.

Bhai Rajack Jaunoo est un homme robuste qui a travaillé très dur tout au long de sa vie. À l’âge de 14 ans, obligé de contribuer au maigre budget familial, il a travaillé comme laboureur dans les champs de canne et parfois dans les champs de pomme d’amour. Son père était très pauvre et la famille vivait dans une hutte en paille. Après son mariage il a continué à travailler comme laboureur pour nourrir ses 8 enfants. En 1977,  il a pris de l’emploi comme balayeur de rue pour quelques centaines de roupies. En 2011, il perd son épouse à la suite d’une maladie. Rajack Jaunoo n’a jamais baissé les bras dans sa vie et s’occupe de sa fille malade qui est âgée de 63 ans. Il a économisé sou par sou pour pouvoir réaliser son vœu d’accomplir le hajj. «Mo fine ramasse mo l’argent pension et mo banne lezotte léconomie pou alle hadj», dit-il.

« Mo ti pe dire Allah kan pou arrive mo tour pou mo vinne Makka Madina »

Il nous avoue qu’il est en bonne santé malgré le fait qu’il a subi une chirurgie cardiaque il y a quelques années. «Mo senti moi ena courage et la force. Allah fine choisir moi pou vinne cotte Li. Seki pou arriver Li même conner et mo pou accepter so décision », ajoute-t-il.

Bhai Rajack Jaunoo porte un «pace maker» sous la peau pour régler son rythme cardiaque. Il précise qu’il ne rate aucun namaz et jeûne durant le mois de ramadan.

Bhai Rajack attend le jour du départ pour les lieux saints de l’islam avec excitation. Sa valise est prête et dans sa tête il ne pense qu’à La Ka’aba. Il indique que le premier jour qu’il arrivera à Makka, il ira faire l’oumrah obligatoire et se recueillera devant La  Kaaba. « Mo pou ploré pou demande Allah duah pou la santé mo banne famille et mo pou remercié Allah ki li fine permette moi accomplir mo devoir». Bhai Rajack raconte qu’à chaque fois qu’il voyait ses amis se préparer pour le hajj, il avait le cœur gros. «Mo ti pe dire Allah kan pou arrive mo tour pou mo vinne Makka Madina». Bhai Rajack insiste sur le respect des principes du hadj et ne manquera pas d’aller chez ses proches pour les saluer. «Mo pou alle cotte tous dimounes pou dire zotte faire moi maaf parski pas conner si pou retourner», laisse-t-il entendre.

« Mo senti moi ena courage et la force. Allah fine choisir moi pou vinne cotte Li. Seki pou arriver Li même conner et mo pou accepter so décision »

Nazila est tout heureuse d’accompagner son beau-père qu’elle appelle affectueusement « dada ». «Mo pou guette li couma mo papa parski li mo devoir sa», dit-elle. Elle ajoute que dada ne laisse personne s’occuper de lui car il affirme qu’il est robuste. D’ailleurs, il a déjà fait savoir qu’il accomplira le tawaaf à pied et fera le trajet Muzdalifa/Mina à pied également. Et d’ajouter que son beau-père a dit que «Pas conner si Allah pou amène li encore cotte Ka’aba». L’excitation gagne en intensité à mesure que le jour du départ approche. «Vous savez ,dans un village quand une personne part accomplir le hadj, c’est une chose extraordinaire. Tout le village se sent honoré et même les voisins non musulmans viennent dire au revoir. Il  y a des voisins non musulmans qui demandent à prier devant La Kaaba pour leur santé et celle de leurs proches». Bhai Rajack vient nous accompagner sur la route et nous invite à rester pour boire une tasse de thé. Ses yeux sont remplis de larmes et il nous donne rendez-vous à l’aéroport pour nous saluer. «Faire duah pou ki mo hadj passe bien et mo retourner pou guette mo tifille», dit-il encore.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

hadjees

Accueil chaleureux pour les hadjees

Le premier gros contingent des hadjees mauriciens est arrivé jeudi après-midi par le vol d’Emirates …