dimanche , 21 janvier 2018
Accueil / Actualités / 4e édition de «Dan ou bonus pas blié bann pauvres»
Dan ou bonus pas blié bann pauvres

4e édition de «Dan ou bonus pas blié bann pauvres»

Si la période de fin d’année rime avec frénésie et festivités, pour de nombreuses familles mauriciennes, tel n’est pas le cas. Plusieurs d’entre elles vivent dans des conditions modestes et n’ont pas les moyens pour se réunir autour d’une table bien garnie afin de passer de bons moments entre proches et amis. Mais Maison Dawah, sise à la rue Labourdonnais à Port-Louis, espère apporter un brin de lumière dans la vie de nos compatriotes, toutes religions confondues.

Une collecte de produits alimentaires et non-périssables se tient jusqu’au samedi 30 décembre à travers le pays. Pour le président de Maison Dawah, Hossen Korimboccus, il est primordial de venir en aide aux Mauriciens qui sont dans le besoin. « Je considère cela comme un événement national. En cette période de fête, la majorité d’entre nous passeront de bons moments entre familles sans oublier le partage des cadeaux et des repas de fêtes. Mais il ne faut qu’on oublie ces quelques familles qui n’auront pas les moyens pour en faire autant », estime le travailleur social.

Ainsi, pour cette quatrième édition de « Dan ou bonus pas blié bann pauvres », Maison Dawah a mis les bouchées doubles avec une campagne intensive à travers les médias et les plateformes sociales. « Lors des précédentes éditions, nous avons réussi à distribuer environ 250 food packs. Pour cette année, nous espérons toucher environ 450 familles qui vivent sous le seuil de pauvreté à travers le pays. Les préparations pour cette édition avaient débuté depuis environ deux mois et tout le monde  à l’association travaille d’arrache-pied pour faire de cette édition un succès », souligne Hossen Korimboccus.

La collecte a débuté depuis le mercredi 20 décembre et les premières distributions ont eu lieu, vendredi, après la prière du Jummah. « Je suis très satisfait du déroulement de la collecte et de l’exercice d’emballage des produits. J’ai pu compter sur plusieurs bénévoles et plusieurs d’entre eux ont même offert leur voiture pour la distribution. C’est par la grâce de Dieu que nous sommes parvenus à faire ce noble travail une fois de plus », ajoute-t-il.

La collecte se poursuit jusqu’à samedi prochain et Hossen Korimboccus mise sur la générosité des Mauriciens pour venir apporter leur contribution. « La grande famille mauricienne ne peut rester insensible face aux malheurs de ses concitoyens. En cette période de fête, nombreux sont ceux qui vont faire beaucoup de dépenses, et nous demandons à ceux qui ont touché leur 13e mois, de consacrer une partie de celui-ci aux pauvres », dit-il.

La liste recommandée pour les produits alimentaires non-périssables comprend : riz, lait, thé, sucre, sel, boîtes de conserve, grains sec, huile, macaroni, nouille instantanée, fromage, biscuit, briques de jus, sirop, entre autres. Hossen Korimboccus lance un appel aux personnes qui souhaitent contribuer de vérifier la date de péremption des produits. Les familles qui bénéficieront de ces food packs sont issus de Plaine-Verte, Vallée-Pitot, Tranquebar, Roche-Bois, Cité Valleejee, Cassis, Vallée-des-Prêtres, Terre-Rouge, Grand-Baie, Cap Malheureux, Poudre-d’Or, Pailles, les Plaines Wilhems, Petite-Rivière et Bel-Air.

Points de collecte des produits : Rabita Hall à Port-Louis, Hunain Islamic Centre à Coromandel, Islamic Dawah Academy à Phoenix, Nalla Store et Istanbul Snack à Rose-Hill.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

160118_anwar

Soins oculaires – Dr Husnoo : «Le traitement au laser permet des interventions pointues»

« On travaille sur le dossier de la construction d’un nouvel hôpital des yeux », a …