dimanche , 28 mai 2017
Accueil / Religion / 10 moyens pour rester ferme dans le droit chemin après le Ramadan
post-ramadan

10 moyens pour rester ferme dans le droit chemin après le Ramadan

C’est une question qu’on se pose souvent après le Ramadan. Comment maintenir le rythme en ce qu’il s’agit de l’accomplissement des prières après le Ra­madan ? Inch Allah, nous allons apprendre en 10 points com­ment vous allez pouvoir continuer à vivre dans l’obéissance d’Allah comme vous l’avez fait durant tout le long de ce mois béni.

Dans la sourate 41 (Fussilat – Les versets détaillés), ver­sets 30 et 31, Allah dit : « Ceux qui disent : “Notre Seigneur est Allah”, et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. “N’ayez pas peur et ne soyez pas affli­gés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l’au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez ». De là, nous comprenons que se tenir dans le droit chemin apporte la joie dans ce monde et dans l’au-delà.

1.Al Istiqaamah est une faveur d’Allah

Dans plusieurs versets, Allah accorde la guidance et indique le droit chemin menant vers Lui, comme mentionné dans la sourate 4 (An-Nisa – Les Femmes), verset 68. « Nous leur aurions donné certainement, de Notre part, une grande récompense, et Nous les aurions guidés certes vers un droit chemin ». Ce qui fait qu’Allah se permet de l’accorder à qui Il le souhaite et qu’Il juge méritant, comme indiqué dans la sourate 10 (Yunus – Jonas), verset 25 : « Allah appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin ». Il y a plusieurs autres versets du coran où l’on comprend que la guidance et la droiture sont du ressort d’Allah. Ce qui fait qu’on doit demander à Allah, sincèrement, pour qu’on se tienne ferme dans le droit chemin. Le prophète Muhammad (pssl)nous a d’ailleurs enseigné l’invocation suivante : « Ô Toi qui fais tourner les coeurs raffermis mon coeur sur Ta religion ». De plus, à 17 reprises nous sommes appelés à dire dans la sourate Al-fatiha : « Guide-nous dans le droit chemin ». Nous admettons ainsi que seul Allah peut nous accorder la guidance.

2.Suivre les principes qui mènent à la droiture 

De nombreuses hautes personnalités ont commenté le verset 30 de la sourate 41 qui se lit comme suit : « Ceux qui disent : “Notre Seigneur est Allah”, et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. “N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis ».

Abu Bakr (ra) a dit concernant cela : « Ce sont ceux qui n’ont accordé aucun associé à Allah ». De plus, Ibn Abbaas (ra) a commenté le même verset : « Ce sont ceux qui se tiennent fermes dans l’adoration d’Allah uniquement ». Abu Qataadah (ra) a quant à lui dit : « Ce sont ceux qui se tiennent fermes dans l’obéissance d’Allah ».

3.La source de la droiture est la fermeté du coeur

Il est rapporté par Ibn Abbass (ra) que le prophète Muhammad (pssl) a dit : « La foi d’une personne n’est pas ferme aussi longtemps que son coeur n’est pas ferme » [Ahmad]. Ibn Rajab (ra) a dit : « La base de la fermeté c’est la fermeté du coeur sur l’unicité d’Allah ». Si le coeur se tient ferme dans l’obéissance d’Allah, alors la frayeur, la confiance, l’espoir, la satisfaction etc, ainsi que tout le corps de la personne obéira.

Le Messager d’Allah a dit : « Il est dans le corps un morceau de chair qui, s’il est sain, rend tout le corps sain, mais s’il est corrompu, corrompt tout le corps. Il s’agit du coeur ». C’est d’ailleurs ce qu’Allah nous dit dans la sourate 26 (Ash Shuara – Les Poètes), versets 88-89 : « Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un coeur sain ».

4.La droiture à travers la Sunnah

Le prophète Muhammad (pssl) a dit : « La religion est facile à pratiquer. Quiconque s’impose de la pratiquer de manière extrême sera terrassé par elle. Efforcez-vous de suivre le droit chemin de manière parfaite, sinon, faites votre possible et espérez la récompense divine.

Ce hadith nous enseigne de rester ferme sur les pratiques du prophète Mohammad (pssl) et de se rapprocher avec ses principes et d’avoir ainsi la bonne nouvelle de récompense. Lorsque Ali (ra) a demandé au prophète Muhammad (pssl) de lui enseigner, il a invoqué Allah en demandant : « O Allah, guidez moi et aidez-moi à mettre en pratique les sunnah » [Bukhari].

Un croyant, s’il souhaite réellement se maintenir dans le droit chemin, doit se donner les moyens d’accomplir les pratiques du prophète (pssl). Il est malheureux de constater qu’aujourd’hui nous abandonnons les sunnah car « Sunnah ça, li pas obligatoire » alors que dans le passé les compagnons du prophète (pssl) s’efforçaient de les accomplir car justement parce que c’est une sunnah.

5.La droiture est liée aux paroles, aux actions et à l’intention

Se tenir ferme dans le chemin d’Allah tient en compte l’action qu’on commet, la parole qui est dite ainsi que notre intention. C’est en commettant de bonnes actions, en disant de bonnes paroles et en ayant de bonnes intentions que nous allons pouvoir nous tenir ferme dans le droit chemin. Il est rapporté par Anas (ra) à qui le prophète (pssl) a dit : « La foi d’un serviteur n’acquiert la droiture (reste ferme dans le chemin d’Allah) que si son coeur est droit et le coeur ne peut acquérir la droiture que si la langue est droite » [Ahmad] Il faut savoir que le coeur et la langue influent sur nos actions.

Il est relaté dans un hadith, lorsque les membres du corps se réveillent le matin, ils s’adressent tous à la langue et lui disent : « Ô toi la langue, de toi dépend tout. Si tu es droite nous serons droits, si tu dévies nous dévierons tous » [Tirmidhi]. Ce qui fait qu’un croyant qui a la foi doit commencer par purifier son coeur d’abord et dire de bonnes paroles afin que cela l’aide à rester dans le droit chemin.

6.Rechercher l’aide d’Allah pour rester dans le droit chemin

Allah dit dans la sourate 11 (Hud), verset 112 : « Demeure sur le droit chemin comme il t’est commandé, ainsi que ceux qui sont revenus [à Allah] avec toi. Et ne commettez pas d’excès. Car vraiment Il observe ce que vous faites ». Hasan Al Basri (ra) a dit : « Le fermeté sur les ordres d’Allah c’est de faire qu’Il nous a ordonné tout en évitant de Lui désobéir.

Comme l’atteste le verset 5 de la sourate Al Fatiha, c’est à Allah seul qu’on doit demander de l’aide : « C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours ». Le Messager d’Allah (pssl) a dit : « Veille à ce qui t’es profitable, demande l’aide d’Allah (…) ». Il nous est aussi demandé d’être sincère dans ce que nous demandons à Allah, comme mentionné dans la sourate 98 (Al-Bayyina – La preuve), verset 6 : « Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires ».

7.Ne pas placer votre confiance dans vos actions (Quel que soit votre Darja)

Le croyant est celui qui s’efforce à rester dans l’obéissance d’Allah. Toutefois, il ne doit pas penser que ce sont ses actions qui lui ouvriront les portes du paradis car le prophète (pssl) a dit : « Nul d’entre vous n’entrera au paradis par ses actes. Les compagnons demandèrent : Pas même toi ô messager d’Allah? Il répondit : pas même moi , à moins qu’Allah ne me couvre de Sa miséricorde » [Bukhari & Muslim]. Dans un autre hadith rapporté par Thawbaan (ra), le Messager (pssl) a dit : « Tenez ferme et ne comptez pas vos bonnes oeuvres et sachez que la meilleure de vos oeuvres, c’est la prière ».

8.Connaître les récompenses de la droiture dans ce monde

Celui qui a eu la guidance du droit chemin est celui qu’Allah tiendra ferme sur le pont (as Swiraat) qui se trouve sur l’enfer. Tout le monde devra passer sur ce pont et personne ne passera de la même manière car cela dépendra des actions qu’on a faites. C’est ce qu’Allah nous dit dans la sourate 27 (An-Naml – Les Fourmis), verset 90 : « Et quiconque viendra avec le mal sera culbuté le visage dans le Feu. N’êtes-vous pas uniquement rétribués selon ce que vous oeuvriez? ». De chaque côté de ce pont il y a des chaînes qui y sont attachées et qui vont essayer de vous faire tomber en enfer. Seront intouchables ceux qui n’ont laissé aucune chaîne sur Terre.

9.Rester loin du doute et de la passion

Les personnes qui s’éloignent du droit chemin sont victimes de leur passion ou de leur doute. La passion nous éloigne du droit chemin en attaquant nos actions alors que le doute attaque notre connaissance en nous empêchant de mettre en pratique une action. Il est rapporté par Abdullah Ibn Masrood (ra) : le Prophète (pss) a tracé une longue ligne avec sa main et a dit : « Voilà la voie d’Allah ». Puis il a tracé à droite et à gauche de cette ligne d’autres lignes plus petites et a dit : « Sur chacune de ces voies, il y a un diable qui prêche pour son compte. ». Puis il a récité : « Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude suivez le donc et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous a enjoint ». [6 :153] Un Shaytwaan pousse une personne à quitter le droit chemin par deux façons : lorsqu’il voit que la personne a des manquements, il embellit ses passions et lorsqu’il voit que la personne se tient ferme, il met des doutes dans sa pratique.

10.Eviter d’imiter les non-musulmans

Imiter un non-musulman revient à un manquement dans notre connaissance ou dans nos actions. En lisant la sourate Fatiha, nous recherchons la protection d’Allah contre les chrétiens et les juifs. Les juifs affectent l’action d’une personne car ils ont la connaissance mais ils ne font pas d’actions. Les chrétiens affectent la connaissance d’une personne car ils faisaient des actions sans connaissance. C’est la raison pour laquelle d’ailleurs qu’Allah nous a demandé de nous protéger contre ces deux-là. Donc une personne s’égare lorsqu’elle ne joint pas l’action à sa connaissance ou alors lorsqu’elle fait quelque chose aveuglément sans savoir ce qu’elle est en train de faire.

Commentaires

A propos de Zayd Imamane

Ceci peut vous intéresser

Le plus grand Coran

Le plus grand Coran en calligraphie réalisé en Egypte

Saâd Mohamed, calligraphe égyptien, a passé trois ans à écrire le plus grand Coran du …